Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Antagonisation d'un bloc neuromusculaire profond chez des patients présentant une obésité morbide : faut-il surdoser le sugammadex sur le poids réél ou idéal ? Essai randomisé, contrôlé, multicentrique

Résumé : Introduction : L'obésité modifie la distribution de la plupart des agents anesthésiques. Lesugammadex (Su) permet la levée rapide et complète d'un bloc neuromusculaire profond(BNMP, Td4 = 0 et PTC entre 1 et 5) induit par le rocuronium (Ro). La dose de Su àadministrer chez un sujet présentant une obésité morbide (OM) (IMC ? 40 kg/m2) n'est pas encore définie. L'objectif de cette étude était de déterminer si l'efficacité d'une posologie de Su ajustée au poids idéal (PI) pour l'obtention d'un rapport T4/T1 à 90% permettant de lever un BNMP était non inférieure à celle calculée sur un poids réel (PR) pour un sujet en OM. Matériel et méthode : Essai de non infériorité, prospectif, randomisé en double aveuglemené aux CHU de Nancy et Strasbourg, enregistré sur clinicaltrials.gov et approuvé par leCCP. Après avoir obtenu leur consentement écrit et sachant qu'un délai supplémentaire d'1minute 30 dans le groupe PI était considéré comme cliniquement non inférieur (?1%, ?10%, puissance 90%), l'inclusion de 16 patients répartis en 2 groupes de taille équivalente en fonction du PI ou PR et devant bénéficier d'une chirurgie bariatrique laparoscopique était suffisante. Le monitorage de la curarisation s'effectuait par le TOF-WatchSX®à l'adducteur du pouce. Une dose de Su de 4mg/kg de PI ou PR était administrée à la fin de la chirurgie. Une analyse descriptive et comparative était réalisée grâce au logiciel SAS v9.3. Résultats : 16 patients étaient inclus. L'IMC moyen était de 45±5kg/m2. Les caractéristiques des patients et des 2 groupes étaient homogènes. La dose de Su moyenne en fonction du PR ou PI était respectivement de 458 et 215 mg. Le délai moyen de récupération d'un T4/T1 à 90% était de 123±50s (PR) et de 142,5±62s (PI). Le délai d'obtention d'un T4/T1 à 90% calculé selon PI est non inférieur à celui obtenu selon PR (?= -19,4, IC 90% [-69 ; 92,3], p=0,01).Discussion : La posologie du sugammadex ajustée au PI d'un sujet en OM est suffisante pour antagoniser un BNMP au Ro. Ce résultat confirme ceux pressentis par quelques études observationnelles. Ces données pourraient entraîner un changement des pratiquesanesthésiques en autorisant le maintien d'un BNMP de l'induction jusqu'au dernier point dela fermeture pariétale et en permettant une diminution de près de la moitié des doses de Su
Document type :
Master thesis
File URL :
http://docnum.univ-lorraine.fr/prive/BUMED_T_2013_JACQUES_VALERIE.pdf
Complete list of metadatas

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01770651
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Thursday, April 19, 2018 - 10:56:36 AM
Last modification on : Friday, May 1, 2020 - 3:37:33 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01770651, version 1

Citation

Valérie Jacques. Antagonisation d'un bloc neuromusculaire profond chez des patients présentant une obésité morbide : faut-il surdoser le sugammadex sur le poids réél ou idéal ? Essai randomisé, contrôlé, multicentrique. Sciences du Vivant [q-bio]. 2013. ⟨hal-01770651⟩

Share