Les violences conjugales en médecine générale : une prise en charge insuffisamment élaborée. Enquête qualitative par entretiens individuels semi-dirigés auprès de 26 médecins généralistes de Meurthe-et-Moselle - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2014

Intimate partner violence in general practice : a coverage with lack of elaboration

Les violences conjugales en médecine générale : une prise en charge insuffisamment élaborée. Enquête qualitative par entretiens individuels semi-dirigés auprès de 26 médecins généralistes de Meurthe-et-Moselle

Abstract

L’auteur se propose d’évaluer la manière dont les médecins généralistes prennent en charge les personnes victimes de violences conjugales, les enfants témoins et les auteurs de violences, dans un contexte où aucune recommandation de bonne pratique n’existe en France.Ce travail, qui fait l’objet d’une soumission à publication, résulte d’une enquête qualitative, par entretiens individuels semi-dirigés, menés auprès d’un panel de 26 médecins généralistes qui exercent une activité libérale en Meurthe et Moselle.À partir d’un guide d’entretien, l’auteur a exploré les connaissances, les attitudes pratiques des médecins, et leur collaboration avec les ressources locales. Cette enquête donne accès également à certaines représentations des médecins généralistes concernant ces situations complexes. Ce travail nous montre que, malgré les retentissements somatiques et psychologiques potentiellement graves des violences conjugales, des difficultés à aborder la question avec les patients persistent chez les médecins généralistes. Des lacunes de connaissances, notamment concernant les associations locales dédiées, ainsi qu’un manque d’intégration de la sphère familiale à leur approche du problème sont mis en lumière.Cette étude révèle aussi que les médecins déplorent que le sujet des violences conjugales ne fasse pas partie du cursus universitaire et soit souvent absent de la formation post-universitaire, laissant chaque médecin exercer selon son expérience pratique, sa culture générale, et ses propres qualités humaines.Dans sa conclusion, l’auteur préconise que cette question puisse être traitée dans le cursus initial ou le Développement Professionnel Continu des médecins généralistes
No file

Dates and versions

hal-01770679 , version 1 (19-04-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01770679 , version 1

Intranet access

Cite

Leslie Seu. Les violences conjugales en médecine générale : une prise en charge insuffisamment élaborée. Enquête qualitative par entretiens individuels semi-dirigés auprès de 26 médecins généralistes de Meurthe-et-Moselle. Sciences du Vivant [q-bio]. 2014. ⟨hal-01770679⟩
116 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More