Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Les acides gras essentiels : intérêt et conseil à l’officine

Résumé : Les acides gras essentiels, leurs précurseurs et dérivés, jouent un rôle primordial dans notre organisme. L’homme doit nécessairement ingérer en quantité suffisante les précurseurs, l’acide linoléique (série oméga-6) et l’acide alpha-linolénique (série oméga-3) car il ne peut les synthétiser. Si ces apports sont satisfaits, alorsnotre organisme pourra, dans des conditions physiologiques optimales, synthétiser leurs dérivés: le GLA pour la série oméga-6 et les EPA/DHA pour la série oméga-3. Ces deux séries partagent le même matériel enzymatique. C’est pourquoi une notion de rapport entre les acides gras oméga-6 et les acides gras oméga-3est définie. Cet équilibre lipidique est optimal pour un rapport oméga-6/oméga-3 égal à 5. Ces acides gras constituent la base structurelle de nos membranes et sont les précurseurs d’eicosanoïdes, régulant des fonctions clés comme l’inflammation, l’agrégation plaquettaire et la vasoconstriction. Les bénéfices des acides gras essentiels sont nombreux. L’EPA intervient dans les pathologies cardiovasculaires. En revanche, les états pathologiques neuropsychiatriques sont les cibles d’une supplémentation en DHA. En outre, les acides gras essentiels interviennent dans les pathologies inflammatoires et rhumatismales, auto-immunes et allergiques, impliquant par conséquent les domaines de la dermatologie et de la rhumatologie. Ils sont également inévitables dans le parcours de la femme, à toutes les étapes de la vie - menstruations, grossesse, ménopause - et aussi pour améliorer le confort de la personne âgée et lutter contre les troubles neuro-dégénératifs.Un apport optimal en ces dérivés et le respect de ce rapport oméga-6/oméga-3 égal à 5 apparaissent comme des indicateurs de l’équilibre lipidique et constituent un facteur protecteur contre l’émergence de ces maladies. Cependant, en France, l’alimentation actuelle relève un rapport oméga-6/oméga-3 quatre fois trop élevé parrapport aux recommandations du ministère de la santé. Le pharmacien d’officine, professionnel de santé de proximité, a une place déterminante dans l’éducation de sespatients en leur expliquant les sources pour constituer une assiette « oméga-3 ». De plus, le pharmacien peut proposer une supplémentation micro-nutritionnelle individualisée. Ces conseils nutritionnels et micro-nutritionnels permettent d’assurer une prise en charge personnalisée et optimale du patient. Une nouvelle spécialisation apparaît alors au sein de l’officine : la nutrition-santé. Cela s’illustre par la mise en place d’ « entretiens alimentaires», déjà pratiqués dans certaines officines. Des fiches conseils et un dépliant sont proposés dans cette étude afin de faciliter la promotion des acides gras essentiels au comptoir par le pharmacien.
Document type :
Master thesis
File URL :
http://docnum.univ-lorraine.fr/prive/BUPHA_T_2015_BASARAN_SOPHIE_ROSE_REYHAN.pdf
Complete list of metadatas

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01770932
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Thursday, April 19, 2018 - 11:02:16 AM
Last modification on : Friday, May 1, 2020 - 3:43:51 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01770932, version 1

Citation

Sophie Rose Reyhan Basaran. Les acides gras essentiels : intérêt et conseil à l’officine. Sciences pharmaceutiques. 2015. ⟨hal-01770932⟩

Share

Metrics

Record views

39