Analyse environnementale multicritères des systèmes d'élevage d'herbivores et proposition de leviers d'action - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2011

Analyse environnementale multicritères des systèmes d'élevage d'herbivores et proposition de leviers d'action

Abstract

Climate change and environment preservation have become worldwide political issues. This study aims at achieve an environmental multi-criteria analysis, based on a life cycle assessment, of beef production systems. The results show that a beef production system produces 1085 (+/- 385) kg eq CO2 net of greenhouse gas, 9.7 (+/- 2.8) kg eq SO2 of acidifying gas, 3.5 (+/-2) kg eq PO4 potentially washable, 2172 (+/- 763) MJ of non-renewable energy, uses 473 (+/- 209) m2 and maintains 41 (+/- 29) ares of biodiversity to produce 100 kg of live meat. Nevertheless, every livestock system has its own characteristics which will strongly influence its emissions and its environmental impacts. Thus, reducing environmental impacts to a non-fluctuating functional unit is better to identify the environmental profile of each system. Enhancing natural resources of grass, increase the systems? autonomy (between -1,9% and -9% on environmental impacts) and having a slurry effluent system (-8,1% on GHGs) are the main levers to reduce negative impacts and to maintain positive impacts of beef production systems on environment. These levers will contribute to develop more consistent, more efficient, more autonomous, more environmentally friendly, and so more sustainable.
Le changement climatique et plus largement la préservation de l'environnement est devenu un enjeu politique mondial. Cette étude vise à réaliser une analyse environnementale multicritères, basée sur l'Analyse de Cycle de Vie, des systèmes d'élevage allaitant. Les résultats montrent qu'un système allaitant (toutes productions confondues) produit 1085 (+/- 385) kg éq CO2 nets de GES, 9.7 (+/- 2.8) kg éq SO2 de gaz acidifiants, 3.5 (+/-2) kg éq PO4 potentiellement lessivables, 2172 (+/- 763) MJ d'énergies fossiles, utilise 473 (+/- 209) m2 et entretient 41 (+/- 29) ares équivalent de biodiversité pour produire 100 kg de viande vive. Néanmoins, chaque système d'élevage possède des caractéristiques qui lui sont propres et qui vont fortement influencer ses émissions et ses impacts environnementaux. Ainsi, ramener les impacts environnementaux à une unité fonctionnelle non fluctuante permet de mieux identifier les profils environnementaux de chacun des systèmes. Valoriser les ressources naturelles d'herbe, augmenter l'autonomie de l'exploitation (entre -1,9% et -9% sur les impacts environnementaux) et avoir un système d'effluents sous forme de lisier (-8,1% sur les GES) sont les principaux leviers d'action à enclencher pour réduire les impacts négatifs et maintenir les impacts positifs de l'élevage allaitant sur l'environnement. Ces leviers permettront de développer des systèmes plus cohérents, plus économes, plus autonomes, plus respectueux de l'environnement, donc plus durables.
No file

Dates and versions

hal-01787658 , version 1 (07-05-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01787658 , version 1

Intranet access

Cite

Sindy Moreau. Analyse environnementale multicritères des systèmes d'élevage d'herbivores et proposition de leviers d'action. Sciences de l'environnement. 2011. ⟨hal-01787658⟩
37 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More