Etude de l'importance des différents types de résidus quant à leur contribution dans les contaminations par Fusarium spp. et Microdochium spp. sur épis de blé tendre - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2011

Etude de l'importance des différents types de résidus quant à leur contribution dans les contaminations par Fusarium spp. et Microdochium spp. sur épis de blé tendre

Abstract

Wheat suffers from a disease called « Fusarium ear blight » or « Fusarium head blight », caused by pathogenic fungi from the Fusarium and Microdochium genus. Attack of this culture by these pathogens generates severe yield losses but also a decrease of the harvest quality due to the production of mycotoxins, mainly the deoxynivalenol. The main inoculum source of the disease has been identified as residues of previous crops. In fact residues allow fungal conservation and next spring ascospores and/or conidia production. The aim of this study is to characterize different types of residues on their contributions to wheat ears contamination by Fusarium spp. and Microdochium spp. A micro-plots experiment is set up to simulate different previous crops. Two different approaches, by microbiology and molecular biology, are used to assess fungal pathogens quantities in crop residues samples Nevertheless, low initial contamination of crop residues and spring drought did not allow wheat ears contamination. Thus an important Microdochium spp. contamination, exogenous to crop residues, occurred and allowed FHB generalization in the whole trial. But this first trial gives us new ideas and improvement ways for the next two years of experiment.
Le blé est atteint par de nombreuses maladies et notamment par une maladie nommée « Fusariose de l'épi » causée par un complexe de champignons de deux genres : Fusarium spp. et Microdochium spp. L'attaque des cultures par ces champignons pathogènes entraine des pertes de rendement sévères mais également une diminution de la qualité de la récolte en raison de la production par les Fusariums spp de mycotoxines et notamment de désoxynivalenol. Le réservoir principal de la maladie a été identifié comme étant les résidus des cultures précédentes qui permettent la conservation des champignons pendant l'hiver puis la production d'ascospores et/ou conidies contaminant les épis de la culture en cours au printemps suivant. Le but de cette étude est de caractériser l'importance de différents types de résidus quant à leur contribution dans les contaminations par Fusarium et Microdochium des épis de blé tendre. Pour simuler différents précédents, une expérimentation en micro-parcelles est mise en place. Des prélèvements de résidus de culture à différentes dates et de grains à la récolte sont analysés par microbiologie classique et PCR en temps réel pour quantifier les espèces présentes. Malheureusement, une faible contamination initiale des résidus de culture à laquelle s'est ajoutée une sécheresse importante au printemps n'ont pas permis la contamination des épis de blé tendre . Ainsi une contamination en Microdochium spp. exogène aux résidus de culture s'est installée et a généralisé la présence de la maladie sur les différentes micro-parcelles. Cependant, cette première année de mise en place de l'essai a fourni des pistes d'étude et des voies d'amélioration pour les deux prochaines années d'expérimentation.
No file

Dates and versions

hal-01788464 , version 1 (09-05-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01788464 , version 1

Intranet access

Cite

Tristan Jacquin. Etude de l'importance des différents types de résidus quant à leur contribution dans les contaminations par Fusarium spp. et Microdochium spp. sur épis de blé tendre. Sciences de l'environnement. 2011. ⟨hal-01788464⟩
68 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More