Existe-t-il une évolution marquant une meilleure gestion du risque, via l'acquisition d'une meilleure perception des indices sensoriels, dans les différents comportements des élèves entre le début et la fin d'un cycle en escalade au collège ? - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2014

Is there an evolution marking a better management of the risk, by the acquisition of a better perception of the sensory indications, in the various behavior of the pupils between the beginning and the end of a cycle in climbing to the middle school

Existe-t-il une évolution marquant une meilleure gestion du risque, via l'acquisition d'une meilleure perception des indices sensoriels, dans les différents comportements des élèves entre le début et la fin d'un cycle en escalade au collège ?

Abstract

The PE (PHYSICAL EDUCATION) gives as objective "to teach to the pupils the management of the relationship" risk / safety". (special official Bulletin N 6 of August 28th, 2008). From then on, it seems convenient to identify why and how we can allow the pupil to adopt a security behavior. Indeed, the environment in which is situated the pupil is more or less risked according to the perception which he has of it and according to the behavior which he associates with his perceptions. The world surrounding the pupil being created by its sensations, it seems necessary to allow him to take into account and to refine its sensations to adapt or correct its behavior to avoid taking risks involuntarily. It will be a question then of favoring the consideration by the pupil of sensory indications allowing him to refine the perception of its environment but also the risks which are there present. And it is true to allow him to evolve in complete safety by a comparison between the resources asked by the environment and the knowledge of its own resources allowing to overcome or not an obstacle.
L'EPS se donne comme objectif "d’apprendre aux élèves la gestion du rapport « risque / sécurité» (Bulletin officiel spécial n° 6 du 28 août 2008). Dès lors, il apparaît opportun d'identifier pourquoi et comment peut-on permettre à l'élève d'adopter un comportement sécuritaire. En effet, l'environnement dans lequel se situe l'élève est plus ou moins risqué selon la perception qu'il en a et selon les comportements qu'il associe à ses perceptions. Le monde entourant l'élève étant créé par ses sensations, il apparaît nécessaire de lui permettre de prendre en compte et d'affiner ses sensations pour adapter ou corriger son comportement en vue d'éviter de prendre des risques involontairement. Il s'agira alors de favoriser la prise en compte par l'élève d'indices sensoriels lui permettant d'affiner la perception de son environnement mais aussi les risques qui y sont présents. Et ce, afin de lui permettre d'évoluer en toute sécurité par une comparaison entre les ressources demandées par l'environnement et la connaissance de ses propres ressources permettant de surmonter ou non un obstacle.
Fichier principal
Vignette du fichier
BUS_M_2014_PENNERAT_JEREMIE.pdf (1000.36 Ko) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-01841850 , version 1 (17-07-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01841850 , version 1

Intranet access

Cite

Jérémie Pennerat. Existe-t-il une évolution marquant une meilleure gestion du risque, via l'acquisition d'une meilleure perception des indices sensoriels, dans les différents comportements des élèves entre le début et la fin d'un cycle en escalade au collège ?. Sciences de l'Homme et Société. 2014. ⟨hal-01841850⟩
102 View
127 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More