Etude de la compréhension de la négation orale négatives complexes chez trois personnes cérébro-lésées

Résumé : La négation a été étudiée maintes fois. Cependant, aucune étude n'a été menée sur la compréhension des phrases négatives complexes chez les personnes cérébro-lésées. Or, nos observations cliniques nous ont montré que ces personnes rencontraient des difficultés malgré une bonne récupération globale de leur compréhension orale. Nous nous sommes demandé s'il était possible de mesurer des difficultés de compréhension orale particulières des phrases négatives complexes comportant à la fois une ou plusieurs négation(s) sémantique(s) lexicales et/ou morphosyntaxique(s) chez des personnes cérébro-lésées. Au cours de cette étude, nous avons travaillé sur ce type de phrases afin de créer un protocole d'évaluation. Nous l'avons ensuite fait passer à 56 personnes témoins (non cérébro-lésées), réparties selon les critères de sexe, d'âge et de niveau scolaire, ainsi qu'à trois personnes cérébro-lésées. Nous avons ensuite analysé, de manière quantitative et qualitative, les résultats obtenus. Cette analyse nous a permis d'aboutir à la validation de certaines de nos hypothèses. Au sein même de la population témoin, les disparités sont notables. Plus le nombre de négations est élevé, plus les difficultés de compréhension sont importantes. Cependant, cette hypothèse n'est pas vérifiée pour toutes les phrases. De plus, quatre négations sur deux verbes entraînent une surcharge cognitive et des difficultés majeures de traitement. Nous avons pu constater que les trois personnes cérébro-lésées, bien qu'ayant récupéré des capacités de compréhension correctes, étaient confrontées à des difficultés de compréhension orale quantitativement plus nombreuses et qualitativement différentes en comparaison avec notre groupe témoin. Nous avons également pu observer une corrélation entre, d'une part, des résultats pathologiques en mémoire à court terme ou de travail et, d'autre part, un fort taux d'erreurs à l'épreuve de compréhension des phrases négatives complexes. Malgré ces résultats révélateurs, notre étude ne peut être généralisé à l'ensemble des personnes cérébro-lésées. En effet, des biais n'ont pu être évités et le nombre restreint de patients ayant participé nous empêche de généraliser nos conclusions à une population plus générale.
Document type :
Master thesis
File URL :
http://docnum.univ-lorraine.fr/public/BUMED_MORT_2013_LEBLIC_ANAIS.pdf
Complete list of metadatas

Cited literature [69 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01866572
Contributor : Memoires Ul <>
Submitted on : Monday, September 3, 2018 - 2:24:36 PM
Last modification on : Monday, September 3, 2018 - 3:47:01 PM
Long-term archiving on : Tuesday, December 4, 2018 - 3:40:45 PM

File

BUMED_MORT_2013_LEBLIC_ANAIS.p...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01866572, version 1

Collections

Citation

Anaïs Leblic. Etude de la compréhension de la négation orale négatives complexes chez trois personnes cérébro-lésées. Médecine humaine et pathologie. 2013. ⟨hal-01866572⟩

Share

Metrics

Record views

8

Files downloads

14