La classification scientifique chez Ampère : entre Bacon et les naturalistes

Résumé : Ampère fournit un exemple de pratique scientifique classificatoire. Classification des corps simples en chimie, des facultés intellectuelles et des sciences illustrent l’éclectisme de ce savant. La classification apparaît ainsi comme le paradigme de la méthode expérimentale, résultant, au début du xixe siècle, d’un héritage baconien. Cet héritage jette un défi ontologique à la science : la classification ne serait qu’une création arbitraire et subjective de classes nominales. Dans sa pratique scientifique, Ampère invoque alors un autre héritage : celui des naturalistes. Il affirme ainsi que les rapports saisis dans la classification peuvent être les rapports présents dans la réalité.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01869587
Contributor : Admin Ul <>
Submitted on : Thursday, September 6, 2018 - 3:30:29 PM
Last modification on : Friday, September 7, 2018 - 1:15:55 AM

Identifiers

Citation

Charles Braverman. La classification scientifique chez Ampère : entre Bacon et les naturalistes. Revue philosophique de la France et de l'étranger, Presses Universitaires de France, 2015, 140 (3), pp.307 - 324. ⟨10.3917/rphi.153.0307⟩. ⟨hal-01869587⟩

Share

Metrics

Record views

37