Les poursuites de grossesse malgré un diagnostic de pathologie foetale létale - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2012

Les poursuites de grossesse malgré un diagnostic de pathologie foetale létale

Abstract

Lorsqu'une pathologie létale est diagnostiquée en anténatal chez le foetus, deux possibilités s'offrent aux parents : interrompre ou poursuivre la grossesse. Certains couples choisissent cette deuxième solution pour accompagner leur enfant jusqu'à sa mort naturelle. Ils s'engagent alors dans une démarche encore peu connue : celle des soins palliatifs en maternité. Pour les soignants, ces accompagnements de fin de vie peuvent être humainement et professionnellement très enrichissants, s'ils sont l'occasion de vraies rencontres avec les couples et leur enfant. Mais ces situations peu fréquentes, peuvent être également très déstabilisantes lorsqu'elles sont source de malaise, d'incompréhension ou de souffrance pour l'équipe médicale. La compréhension des motivations des parents, du contexte social dans lequel s'inscrivent ces grossesses et des difficultés rencontrées par les soignants permettent une amélioration de la prise en charge des patients et un meilleur vécu des professionnels de santé.
Fichier principal
Vignette du fichier
BUMED_MESF_2012_PERCIE_DU_SERT_ASTRID.pdf (898.37 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01876211 , version 1 (18-09-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01876211 , version 1

Intranet access

Cite

Astrid Percie Du Sert. Les poursuites de grossesse malgré un diagnostic de pathologie foetale létale : comment aider les soignants à mieux vivre et à accompagner cette alternative à l'interruption médicale de grossesse?. Médecine humaine et pathologie. 2012. ⟨hal-01876211⟩

Collections

UNIV-LORRAINE
178 View
637 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More