Etude de la prise en charge du travail et de l'accouchement des patientes à bas risque à la maternité universitaire de Nancy

Abstract : Contexte : Les maternités de type 3 sont les centres de référence pour la prise en charge des grossesses à risque. Les professionnels y sont quotidiennement confrontés à la pathologie et à la technicisation mais ils prennent également en charge toute patiente choisissant d'être suivie par leurs soins, y compris les femmes dont la grossesse est physiologique. Objectif : Décrire la prise en charge de la grossesse à bas risque pour le travail et l'accouchement à la MRUN, maternité de type 3, en 2010. Patients et méthode : La population source était constituée par les patientes présentant une grossesse à bas risque à terme entre le 1er et le 30 avril 2010 à la MRU de Nancy. Les critères d'inclusion retenus étaient l'âge maternel compris entre 18 et 35 ans, un foetus unique en présentation céphalique. Les critères de non inclusion retenus étaient les antécédents pathologiques : médicaux, gynécologiques, obstétricaux ainsi que les pathologies foetales. Les données recueillies concernaient le déroulement du travail (mode d'entrée, type d'anesthésie), l'accouchement (durée des efforts expulsifs, mode d'accouchement) et les données cliniques néonatales. L'analyse des données a comporté une analyse descriptive des indicateurs puis une comparaison en fonction de la parité. Résultats : 74 patientes ont été inclues dans l?étude. 62 patientes ont bénéficié d'une péridurale et 21 d'une sonde à demeure. On montre une tendance à multiplier les examens vaginaux et à diriger le travail par ocytocine. 61 patientes sur 65 ayant accouché par voie basse présentent des lésions périnéales. On observe une préservation de la poche des eaux, un temps de poussée respecté de très bons résultats néonataux et une prévention efficace des hémorragies du post-partum. On constate également un faible taux de césarienne prophylactique mais un taux élevé de déclenchement artificiel du travail. Conclusion : La prise en charge des femmes dont la grossesse est normale peut encore être améliorée même s'il n'est pas évident de le faire dans le contexte actuel de pression médico-légale et de surcharge de travail. L'ouverture des plateaux techniques aux sages-femmes libérales et l'expérimentation des maisons de naissance devraient permettre de mieux répondre aux besoins des patientes en conservant un bon niveau de sécurité dans les soins dispensés.
Document type :
Master thesis
File URL :
http://docnum.univ-lorraine.fr/public/SCDMED_MESF_2011_DELFOSSE_CECILE.pdf
Complete list of metadatas

Cited literature [56 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01881345
Contributor : Memoires Ul <>
Submitted on : Tuesday, September 25, 2018 - 4:58:35 PM
Last modification on : Wednesday, September 26, 2018 - 9:24:30 AM
Long-term archiving on : Wednesday, December 26, 2018 - 2:52:49 PM

File

SCDMED_MESF_2011_DELFOSSE_CECI...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01881345, version 1

Collections

Citation

Cécile Delfosse. Etude de la prise en charge du travail et de l'accouchement des patientes à bas risque à la maternité universitaire de Nancy. Médecine humaine et pathologie. 2011. ⟨hal-01881345⟩

Share

Metrics

Record views

79

Files downloads

19