Prévention de l'infection materno-foetale à streptocoque B : évaluation de la prévention auprès des patientes accouchant à la Maternité du CHR Metz-Thionville - Archive ouverte HAL Access content directly
Master Thesis Year : 2010

Prévention de l'infection materno-foetale à streptocoque B : évaluation de la prévention auprès des patientes accouchant à la Maternité du CHR Metz-Thionville

(1)
1

Abstract

En 2001, la Haute Autorité de Santé a établi des recommandations sur le thème de la prévention de l'infection materno-f?tale à streptocoque B. Ces recommandations visaient à homogénéiser les pratiques et à diminuer les incidences de l'infection. En France, le taux de portage vaginal est entre 10 et 30% chez la femme enceinte soit, environ 75000 cas par an. Environ la moitié des nouveau-nés de ces patientes sera contaminée à la naissance, dont 1-2% présentera une infection potentiellement létale. L'étude a pour but d'évaluer le protocole qui a été mis au sein de la maternité Bel Air de Thionville, du CRR Metz-Thionville, relatif à la prévention de l'infection materno-f?tale du streptocoque B. Elle a permis également, d'évaluer la technicité des professionnels quant au prélèvement par voie vaginale. Au total, 108 dossiers ont été étudiés. 88 patientes (soit 81,5%) ont bénéficié d'un prélèvement vaginal pendant la grossesse. Le taux de portage était de 13,9%. Parmi les 25 patientes éligibles à une antibioprophylaxie per-partum, 22 patientes (soit 88%) en ont bénéficié dont 20 patientes (soit 80%) ont reçu une antibioprophylaxie complète (au moins deux doses et dans un délai inférieur à 4 heures avant l'accouchement). En revanche 14 patientes (soit 13%) ont bénéficié d'une prophylaxie d'antibiotiques alors qu'il n'était pas nécessaire. 59 prélèvements gastriques (soit 54,6%) ont été réalisés à la naissance. 26 prélèvements gastriques (soit 44,1 %) n'étaient pas recommandés par l'RAS. L'étude témoigne également de l'importance de la prise en compte des facteurs favorisants de l'infection. La durée du travail, la durée d'ouverture de l'?uf, et le nombre de toucher vaginaux influe positivement sur l'incidence de l'infection materno-f?tale à streptocoque B.
Fichier principal
Vignette du fichier
SCDMED_MESF_2010_BENYAHIA_NAOUEL.pdf (806.95 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01886688 , version 1 (03-10-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01886688 , version 1

Intranet access

Cite

Naouel Benyahia. Prévention de l'infection materno-foetale à streptocoque B : évaluation de la prévention auprès des patientes accouchant à la Maternité du CHR Metz-Thionville. Médecine humaine et pathologie. 2010. ⟨hal-01886688⟩

Collections

UNIV-LORRAINE
112 View
1039 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More