Comment valoriser le capital humain dans les plans d'investissement ?

Résumé : L’évolution des moyens de communication non seulement a accéléré la circulation de l’information mais aussi diversifié considérablement son accès. Aujourd’hui, le challenge des entreprises est de savoir analyser et organiser cette information en connaissance pour détenir un avantage compétitif sur les autres entreprises du marché. Pour cela, le capital humain revient au centre des préoccupations des entreprises car ce n’est que grâce à lui que le flux important d’informations peut être rendu intelligible et exploitable. La difficulté est double car les entreprises doivent valoriser des éléments intangibles, l’information, la connaissance, et le capital humain. Il est donc impératif de trouver des moyens concrets de mesurer son apport en-dehors des indicateurs habituels. Une combinaison d’indicateurs à la fois quantitatifs et qualitatifs, une stratégie incluant tous les partenaires de l’entreprise (les directions des finances, des ressources humaines, des ventes, de la production), une valorisation de tous ces gestionnaires de ressources répondront à la double tâche de mesurer l’apport du capital humain et le mettre en valeur dans les plans d’investissement. Les outils de calcul de la valeur ajoutée n’ont rien d’exceptionnel, ni de révolutionnaire mais l’utilisation de calcul telle que l’EVA®(Economic Value Added) ou la Valeur Ajoutée du Capital Humain ou encore le coût total du capital humain associés à des études plus comportementales (la culture de l’entreprise, la satisfaction client, la loyauté des salariés, etc.) permettront de montrer que le capital humain est le fondement de l’enrichissement d’une entreprise. Cependant, pour que cette reconnaissance de l’apport du capital humain, les réflexions profondes sur la gouvernance des entreprises (à qui appartient-elle véritablement ?) permettent vraiment ce changement de point de vue et de mode de calcul, il faut que les entreprises accompagnent cette évolution dans le cadre de la RSE (responsabilité sociale des entreprises) et du développement durable. Les agendas 21 fleurissent un peu partout mais ne sont pour l’instant que des arguments cosmétiques destinés à flatter le consommateur soucieux d’acheter intelligent. Il reste à espérer que le consommateur exige à présent que les entreprises produisent intelligent aussi !
Document type :
Master thesis
File URL :
http://docnum.univ-lorraine.fr/prive/ESM_M_2010_AUBRON_CELINE.pdf
Complete list of metadatas

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01926530
Contributor : Memoires Ul <>
Submitted on : Monday, November 19, 2018 - 12:19:59 PM
Last modification on : Tuesday, November 20, 2018 - 1:01:05 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01926530, version 1

Collections

Citation

Céline Aubron. Comment valoriser le capital humain dans les plans d'investissement ?. Gestion et management. 2011. ⟨hal-01926530⟩

Share

Metrics

Record views

7