La trachéotomie chez les patients de réanimation médicale, une pratique courante à risque de complications : étude rétrospective observationnelle de cohorte sur 11 ans dans le service de réanimation médicale de l’Hôpital Central du CHRU Nancy - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2017

Tracheostomy in intensive care patients, a common practice at risk of complications

La trachéotomie chez les patients de réanimation médicale, une pratique courante à risque de complications : étude rétrospective observationnelle de cohorte sur 11 ans dans le service de réanimation médicale de l’Hôpital Central du CHRU Nancy

Abstract

La trachéotomie est une procédure courante de réanimation présentant des avantages sur le plan ventilatoire. Elle est grevée d’une morbi-mortalité peu décrite dans la littérature. L’objectif de notre étude était de décrire les caractéristiques de la population trachéotomisée dans le service de réanimation médicale de l’hôpital central du CHRU Nancy et les complications secondaires à la trachéotomie en incluant tous les patients trachéotomisés du 01 janvier 2005 au 31 décembre 2015. Nous avons recherché la présence de facteurs de risque associés à ces complications, à la durée de séjour en réanimation et à la mortalité intra-hospitalière. Notre cohorte comportait 295 patients trachéotomisés dont 141 patients pour une indication neurologique, 140 pour une aide au sevrage de la ventilation mécanique et 14 pour une obstruction des voies aériennes supérieures. L’âge médian était de 62 ans, l’IMC médian de 24,8kg/m² et le score IGS2 médian de 51. 73,6% des procédures étaient percutanées avec réalisation systématique d’une fibroscopie. Dans 38,7% des cas, elles étaient réalisées par un interne. La taille médiane de canule était de 8mm. Le taux de complications était de 21,7% dont 47 complications précoces la première semaine et 42 tardives. 32,6% des complications étaient graves. Aucun facteur de risque de complications n’a été identifié. 141 patients ont été décanulés avec un délai médian de 31 jours. 8,1% des patients ont eu un suivi ORL. La mortalité imputable à la trachéotomie était de 0,7% et globale de 30,1%. L’indication de trachéotomie pour aide au sevrage de la ventilation mécanique était significativement associée à une augmentation de la durée de ventilation mécanique avant trachéotomie, de la durée de ventilation mécanique totale, de la durée de séjour en réanimation médicale et du taux de mortalité. La trachéotomie, toutes indications confondues, augmente la morbi-mortalité des patients de réanimation médicale. Des soins rigoureux quotidiens et un suivi ORL régulier peuvent permettre de réduire l’incidence et les conséquences des complications de la trachéotomie.
Fichier principal
Vignette du fichier
BUMED_T_2017_HYPOLITE_LUCIE_MARIE.pdf (1.64 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01931797 , version 1 (23-11-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01931797 , version 1

Cite

Lucie-Marie Hypolite. La trachéotomie chez les patients de réanimation médicale, une pratique courante à risque de complications : étude rétrospective observationnelle de cohorte sur 11 ans dans le service de réanimation médicale de l’Hôpital Central du CHRU Nancy. Sciences du Vivant [q-bio]. 2017. ⟨hal-01931797⟩
262 View
6477 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More