Atteintes valvulaires dans le Syndrome des Anticorps Antiphospholipides : associations cliniques et biologiques et facteurs de risques de progression - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2018

Heart valve disease in Antiphospholipid Syndrome : clinical and laboratory associations and risk factors for disease progression

Atteintes valvulaires dans le Syndrome des Anticorps Antiphospholipides : associations cliniques et biologiques et facteurs de risques de progression

Abstract

Objectifs : Décrire les caractéristiques échocardiographiques d’un groupe de patient porteurs d’anticorps antiphospholipides (aPL) et/ou atteints de lupus érythémateux systémique (LES), identifier les variables cliniques et biologiques associées aux atteintes valvulaires et rechercher les facteurs de risque de progression des atteintes valvulaires. Méthodes : 97 patients (76 femmes) avec aPL et / ou LES réalisées entre 2005 and 2017, ont été analysées rétrospectivement. Résultats : La présence d’atteintes valvulaires a été mise en évidence chez 39 patients (40%). La présence d’une endocardite de Libman-Sacks a été trouvée chez 13 patients (13%). En analyse multivariée, le lupus (OR= 3.44 [IC 95% ; 1.3-8.9]) était associé à la présence d’une atteinte valvulaire tandis qu’un plus jeune âge (OR= 0.94 [IC 95% ; 0.91-0.97]) était protecteur. En analyse multivariée, les facteurs associés avec une endocardite de Libman-Sacks (LS) étaient l’hypertension artérielle (OR=11.95 [IC 95% ; 2.35-60.84]) et l’épilepsie (OR=12.97 [IC 95% ; 2.08-80.83]) tandis qu’un jeune âge (OR= 0.92 [IC 95% ; 0.87-0.98]) était protecteur. Durant le suivi, 51 patients ont bénéficié d’une échocardiographie de contrôle, parmi lesquels 17 ont présenté soit une nouvelle lésion valvulaire soit une aggravation d’une lésion pré-existante. En analyse multivariée, l’atteinte rénale était le seul facteur de risque associé à la progression de la maladie valvulaire (OR= 4.29 [IC 95% ; 1.05-17.52]), tandis qu’un antécédent d’atteinte obstétricale était un facteur protecteur (OR=0.12 [IC 95% ; 0.015-0.971]). Conclusion : Notre étude a confirmé l’association du lupus avec l’atteinte valvulaire, tandis que l’hypertension artérielle et l’épilepsie sont associées à l’endocardite de Libman-Sacks. De plus, l’atteinte rénale est un facteur de risque indépendant d’aggravation des atteintes valvulaires.
Fichier principal
Vignette du fichier
BUMED_T_2018_NOIRCLERC_NATHALIE.pdf (543.2 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01931814 , version 1 (23-11-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01931814 , version 1

Cite

Nathalie Noirclerc. Atteintes valvulaires dans le Syndrome des Anticorps Antiphospholipides : associations cliniques et biologiques et facteurs de risques de progression. Sciences du Vivant [q-bio]. 2018. ⟨hal-01931814⟩
59 View
393 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More