Ostéosynthèse des fractures péri-prothétiques de type A et B du fémur par une plaque non vérouillée avec cerclages intégrés et crochet trochantérien : étude retrospective de 45 patients avec recul moyen de 20 mois - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2016

Osteosynthesis of periprosthetic type A and B femoral fractures using an unlocked plate with integrated cerclage cable and trochanteric hook: a multicenter retrospective study of 45 patients with mean follow-up of 20 months

Ostéosynthèse des fractures péri-prothétiques de type A et B du fémur par une plaque non vérouillée avec cerclages intégrés et crochet trochantérien : étude retrospective de 45 patients avec recul moyen de 20 mois

Abstract

Introduction : La fracture péri prothétique du fémur (FPF) est une complication fréquente chez les personnes âgées, souvent dépendantes avec une espérance de vie limitée. Leur prise en charge est difficile et le choix entre ostéosynthèse et changement prothétique est toujours sujet à discussion. A ce jour, il n’existe aucune étude concernant une plaque non verrouillée avec cerclages intégrés et crochet trochantérien pour cette indication. Les objectifs de cette étude étaient d’analyser la consolidation des fractures, le taux de complication et le résultat fonctionnel. Notre hypothèse est que cette technique permet un fort taux de consolidation et un retour à l’état antérieur en terme d’autonomie et de lieu de résidence. Matériels et méthodes : Nous avons réalisé une étude rétrospective multicentrique (Nancy, Metz, Thionville et Remiremont) entre 2010 et 2015. Les critères d’inclusion étaient : patients présentant une FPF de type A et B selon la classification de Vancouver, avec ostéosynthèse par plaque à crochet. L’évaluation a porté sur le délai de consolidation, les complications et les scores de Parker et de Katz en pré et post-opératoire. Etaient considérées comme des complications majeures : décès, pseudarthrose, luxation, infection, faillite de l’ostéosynthèse. Résultats : Quarante-cinq patients satisfaisaient aux critères d’inclusion et ont été évalués au recul moyen de 20 mois (6-72). Toutes les fractures ont consolidé au délai moyen de 7 semaines (6-10), sauf une qui n’a pas fait l’objet d’une reprise chirurgicale en l’absence de retentissement fonctionnel. Un lavage précoce a été réalisé pour un écoulement sur cicatrice à 3 semaines avec une bonne évolution. Le score de Parker a diminué de 6.4 à 4.9 (p=0.03) et le score de Katz de 4.8 à 4.3 (p=0.045). Cinq patients sont décédés dans l’année suivant l’opération. Cinq patients vivant à domicile en pré opératoire ont été institutionnalisés, les autres ont pu retrouver leur maison de retraite ou leur EHPAD. Conclusion : Cette plaque permet une prise en charge rapide et efficace des patients ayant une FPF. Le faible taux de complication et le très bon taux de consolidation nous poussent à utiliser cette plaque même pour les fractures classées B2 ou B3 chez certains patients à l’état général précaire ne pouvant pas tolérer une chirurgie lourde de reprise : âgé, score ASA>3, en perte d’autonomie, score de Katz<4.
Fichier principal
Vignette du fichier
BUMED_T_2016_GAVANIER_BERTRAND.pdf (1.99 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01931899 , version 1 (23-11-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01931899 , version 1

Cite

Bertrand Gavanier. Ostéosynthèse des fractures péri-prothétiques de type A et B du fémur par une plaque non vérouillée avec cerclages intégrés et crochet trochantérien : étude retrospective de 45 patients avec recul moyen de 20 mois. Sciences du Vivant [q-bio]. 2016. ⟨hal-01931899⟩
143 View
5429 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More