Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Utilité du score de Glasgow-Blachford au cours des hémorragies digestives hautes pour l'orientation des patients en unité de soins continues ou réanimation

Résumé : Introduction : Au cours d’une hémorragie digestive haute (HDH), un score de Glasgow-Blatchford (GBS) supérieur à 8 justifie une hospitalisation en réanimation ou soins continus selon les recommandations de sociétés savantes françaises. Le but de cette étude était de confirmer dans notre institution la performance du seuil supérieur à 8 pour justifier l’admission en réanimation/soins continus. Matériels et méthode : Etude rétrospective, observationnelle au sein des unités de réanimations et de soins continus médicale et chirurgicale du CHU de Nancy Brabois allant de Janvier à Décembre 2013. Le GBS était rétrospectivement calculé à l’admission aux Urgences. Le critère de jugement principal était un score composite de sévérité correspondant à la nécessité d'une procédure thérapeutique hémostatique (endoscopie thérapeutique, embolisation artérielle, intervention chirurgicale), ou l’administration d’un vasopresseur, la récidive hémorragique ou une transfusion de plus de trois culots globulaire et/ou de plasma et/ou de plaquettes ou le décès. Le score est noté positif lorsqu’au moins un des critères est présent. Données en moyenne ± SD, analyse par des tests non paramétriques, réalisation de courbes ROC. Résultats : Le GBS des 124 patients âgés de 68.7 ± 13.6 ans était de 13 ± 4. La mortalité dans le service était de 8.9 % pour un IGS 2 de 37 ± 18. Les ulcères gastroduodénaux représentaient 37,9 % des étiologies et les varices oesophagiennes 19,4 %. Le critère de jugement principal était positif pour 73,4 % des patients et 77.4 % ont nécessité une transfusion sanguine. Lorsque le seuil de GBS était supérieur à 8 (n=110), seuls 30 % avait un critère composite positif sans endoscopie thérapeutique. Ce seuil >8 avait une très bonne sensibilité de 0.93 mais une spécificité faible de 0.24 pour prédire la sévérité, avec une valeur prédictive positive à 77 %. Ce seuil avait une valeur prédictive négative de 100 % pour prédire la mortalité. Discussion: Un GBS >8 à l’admission aux Urgences a montré une bonne sensibilité pour prédire la sévérité des HDH selon notre critère de sévérité composite. Dans cette population, les interventions thérapeutiques ont habituellement justifié l’admission en réanimation. A l’inverse un GBS ≤ 8 était prédictif d’une faible sévérité et d’absence de mortalité, indiquant une hospitalisation standard. Conclusion: Dans cette étude, un score de Glasgow-Blatchford supérieur à 8 peut être considéré comme critère d'admission en service de réanimation ou de soins continus pour les patients ayant une hémorragie digestive. Des scores de stratification de gravité pour les HDH devraient être utilisés aux Urgences avec un rapport bénéfice/risque favorable.
Document type :
Master thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [108 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01931940
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Friday, November 23, 2018 - 8:33:18 AM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:50:33 PM

File

BUMED_T_2016_BIRCKENER_JULIEN....
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01931940, version 1

Citation

Julien Birckener. Utilité du score de Glasgow-Blachford au cours des hémorragies digestives hautes pour l'orientation des patients en unité de soins continues ou réanimation. Sciences du Vivant [q-bio]. 2016. ⟨hal-01931940⟩

Share

Metrics

Record views

90

Files downloads

410