SimECNi study : simulation-based learning during the second cycle of medical studies in France - Archive ouverte HAL Access content directly
Master Thesis Year : 2017

SimECNi study : simulation-based learning during the second cycle of medical studies in France

Etude SimECNi : performance pédagogique de la simulation haute-fidélité dans l’enseignement des items aux Epreuves Classantes Nationales informatisées (ECNi)

(1)
1

Abstract

Introduction : Depuis l’informatisation des Épreuves Classantes Nationales (ECNi), les étudiants en médecine du second cycle sont évalués sur leur raisonnement clinique, et non plus seulement sur leurs connaissances « brutes » apprises dans les livres. En France, aucune étude n’a évalué l’impact de la simulation haute-fidélité (HF) sur la préparation des étudiants aux ECNi. L’objectif de l’étude est de mesurer la valeur ajoutée pédagogique de la simulation HF dans la préparation aux ECNi par rapport à une préparation standard. Matériel et méthodes : Nous avons réalisé une étude bicentrique, contrôlée, prospective, de supériorité, en double aveugle et en groupes parallèles. Entre novembre 2016 et mai 2017, des étudiants en 5ème année de médecine de Nancy et Nice, volontaires, ont participé à 3 phases : phase 1 où les étudiants sont interrogés sur 6 dossiers type ECNi (nommés A, B, C, D, E, F) puis randomisés en 2 groupes ; une phase 2, où le groupe 1 faisait de la simulation HF sur les thèmes A, B, C et le groupe 2 sur les thèmes D, E, F ; puis une phase 3 où tous les étudiants ont fait un nouvel examen sur 6 dossiers différents sur les thèmes A, B, C, D, E, F. Nous avons comparé l’évolution des notes des 2 groupes sur les dossiers A, B, C et D, E, F entre la phase 1 et 3. Résultats : Au total, 166 étudiants en 5ème année de Nancy et de Nice ont participé aux 3 phases de l’étude (132 à Nancy / 34 à Nice) ; 84 randomisés dans le groupe 1 (65 Nancy / 19 Nice) et 82 dans le groupe 2 (67 Nancy / 15 Nice). Au cours de la phase 1, aucune différence significative de notes entre les 2 groupes n’existait. Au cours de la phase 3, le groupe 1 avait des moyennes significativement supérieures pour les dossiers A, B et C (13,0/20± 2,0, 12,5/20±2,0, 12,4/20 ±2,3, pour le groupe 1, contre 11,1/20±2,3, 9,6/20±2,5, 10,1/20±2,4 pour le groupe 2 (p<0,0001)). Les moyennes aux dossiers D, E et F étaient significativement supérieures dans le groupe 2 (11,6/20±2,5, 11,3/20±2,4, 12,1/20±2,1 pour le groupe 2, contre 9,4/20±2,5, 8,7/20±2,3, 10,0/20±2,0 pour le groupe 1 (p<0,0001)). Concernant l’évolution des notes entre les phases 1 et 3, le groupe 1 s’améliorait de manière significative pour les dossiers ABC (+1,4 points contre -0,3 points pour le groupe 2) (p<0,0001). Pour les dossiers DEF, le groupe 2 présentait une progression significativement supérieure au groupe 1 (+2,10 points versus -1,4 points, p<0,0001). Discussion : Notre étude a montré une valeur ajoutée pédagogique de la simulation HF dans la préparation aux DCP des ECNi en comparaison d’une préparation standard. Les connaissances et compétences enseignées lors de séances de simulation HF sont mémorisées sur le moyen terme (3 mois) par les étudiants de notre étude.
Fichier principal
Vignette du fichier
BUMED_T_2017_GALLAND_JORIS.pdf (3.75 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01931943 , version 1 (23-11-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01931943 , version 1

Cite

Joris Galland. Etude SimECNi : performance pédagogique de la simulation haute-fidélité dans l’enseignement des items aux Epreuves Classantes Nationales informatisées (ECNi). Sciences du Vivant [q-bio]. 2017. ⟨hal-01931943⟩
51 View
390 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More