Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Evaluation par questionnaires de la qualité de vie des patients opérés de strabisme dans le cadre d’une maladie de Basedow

Résumé : Objectif : Evaluation de l'amélioration de la qualité de vie des patients opérés dans les 6 mois après un strabisme dans le cadre d’une maladie de Basedow à l’aide de questionnaire. Matériel et méthodes : Étude rétrospective basée sur une cohorte de patients opérés d’un strabisme dans le cadre d’une maladie de Basedow, au CHU de Nancy entre juin 2015 et janvier 2017. Un questionnaire de qualité de vie composé du GO QOL fonctionnel ainsi que 10 questions supplémentaires ont été proposés aux patients. Les questionnaires ont été remplis par les patients en consultation avant la chirurgie puis, à six mois post opératoire. Une analyse en sous-groupes a été menée afin de déterminer d’éventuels facteurs de risques tels que le tabagisme, la décompression orbitaire, la durée d’évolution de la maladie, le nombre de chirurgies, les traitements préalables ou le sexe ont des influences sur la progression du score post-opératoire. Résultats : 33 patients (15 hommes / 18 femmes) étaient opérés, l’âge moyen était de 56 ans ; 16 (48%) étaient des fumeurs, 24 (70%) furent opérés de strabisme pour la première fois. 8 patients (24%) avaient un antécédent de décompression orbitaire chirurgicale. Le GO QOL f moyen pré-opératoire était de 30 (± 23,8), il est passé à 72 (±29,6) en post–opératoire (p=0,004). L'ensemble des réponses aux questions proposées furent améliorées par la chirurgie. Les items les plus améliorés concernaient la difficulté dans les regards extrêmes + 6,82 points (p=0,001) et la descente des escaliers +6,81 (p = 0,002). Les fumeurs avaient un GO QOLf pré-opératoire plus faible que les non-fumeurs (25 ± 22,84 vs 34 ± 24,55), il en était de même pour leur amélioration post-opératoire (35 ± 34,5 points vs 50 ± 18,8 p=0,002). L’antécédent de décompression orbitaire ne semblait pas influencer la qualité de vie (21 ± 25,39 vs 65 ± 33,98) ; il en était de même pour un traitement préalable par corticoïdes ou immunosuppresseurs (28 ± 23,52 vs 67 ± 28,24), respectivement p = 0,42 ; p = 0,73. Le sexe ne semblait pas influer sur les résultats p = 0,17. Les primo-opérés présentaient une tendance qui reste non significative à une amélioration supérieure après 2 ou 3 chirurgies (respectivement 45 vs 39 vs 33) p = 0,056. Il n'y a pas eu de corrélation entre la durée d’évolution de la maladie et le changement du GO QOLf (R = 0,04). Conclusion : Cette étude confirme que la chirurgie du strabisme améliore significativement la qualité de vie des patients atteints d’ophtalmopathie Basedowienne. Le GO QOLf démontre son efficacité à mettre en évidence cette progression. Nos dix questions supplémentaires se sont révélées être de très bons outils pour évaluer cette pathologie.
Document type :
Master thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [66 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01931977
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Friday, November 23, 2018 - 8:34:36 AM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:50:33 PM

File

BUMED_T_2017_SCHAUT_ALEXANDRE....
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01931977, version 1

Citation

Alexandre Schaut. Evaluation par questionnaires de la qualité de vie des patients opérés de strabisme dans le cadre d’une maladie de Basedow. Sciences du Vivant [q-bio]. 2017. ⟨hal-01931977⟩

Share

Metrics

Record views

97

Files downloads

238