Les précautions "standard" seules suffisent-elles à maitriser la diffusion des bactéries multi-résistantes en réanimation ? : étude prospective avant-après dans le service de réanimation polyvalente du CHR de Metz-Thionville - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2016

Impact of discontinuing contact precautions for MRSA and ESBLE in intensive care unit: a prospective non-inferiority before/after study

Les précautions "standard" seules suffisent-elles à maitriser la diffusion des bactéries multi-résistantes en réanimation ? : étude prospective avant-après dans le service de réanimation polyvalente du CHR de Metz-Thionville

Abstract

INTRODUCTION: En France, l’application des précautions complémentaires contact (PCC) en complément des précautions standard (PS) est recommandée en cas de BMR : SARM et EBLSE. L’objectif de cette étude est de démontrer que l’application seule des PS n’entraîne pas un taux supérieur de BMR acquises par rapport aux PCC en réanimation. MATERIEL ET METHODES: Une étude observationnelle, prospective, avant/après a été menée dans un service de réanimation de 16 lits. En janvier 2014, les PCC ont été abandonnées. La période du 01/01/2012 au 31/01/2014 (période PCC) a été comparée à la période du 01/02/2014 au 29/02/2016 (période PS). Tous les patients admis étaient inclus et bénéficiaient d’un dépistage des BMR à l’admission et tous les 8 jours. Durant la période PS, les mesures suivantes étaient mises en oeuvre : formation des professionnels soignants aux PS, accompagnement renforcé par le service d’hygiène (participation hebdomadaire au staff), audits PS et observance hygiène des mains. L’indicateur de résultat était la densité d’incidence (DI) de SARM et EBLSE acquis pour 1000 journées d’hospitalisation (JH). Les autres facteurs étudiés étaient la DI des SARM et EBSLE importés, les caractéristiques du patient (âge, sexe, IGS II et durée séjour), la consommation d’antibiotiques en DDJ/1000JH, la valeur de l’indice de consommation de soluté hydro-alcoolique (ICSHA2) trimestriel et le taux de conformité aux audits. Une analyse de non infériorité a été réalisée avec une marge de 1 BMR pour 1000JH. RESULTATS: La DI de SARM acquis /1000JH était de 0,82 IC95% [0,31 ; 1,33] pour la période PCC et de 0,79 [0,03 ; 1,29] pour la période PS (taux PS non supérieur, p=0,002). La DI de EBLSE acquis /1000JH était de 2,70 [1,78 ; 3,62] pour la période PCC et de 2,06 [1,27 ; 2,86] pour la période PS (toux PS non supérieure, p=0,004). La DI de SARM importés /1000JH était non inferieure (p=0,05) pour la période 2 mais pas celle des EBLSE importés (p=0,72). Les caractéristiques des patients et la consommation d’antibiotiques étaient équivalentes. Les taux de conformité des audits étaient supérieurs à 80% et l’ICSHA2 en classe A. CONCLUSION: Ces résultats peuvent être expliqués par les facteurs suivants : équipe performante managée par un encadrement médical et paramédical impliqué, bénéficiant d’un environnement et d’équipements adaptés. Ces résultats très encourageants ont permis d’identifier des facteurs de réussite mais méritent d’être consolidés.
Fichier principal
Vignette du fichier
BUMED_T_2016_RENAUDIN_LAURIE.pdf (1.08 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01931979 , version 1 (23-11-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01931979 , version 1

Cite

Laurie Renaudin. Les précautions "standard" seules suffisent-elles à maitriser la diffusion des bactéries multi-résistantes en réanimation ? : étude prospective avant-après dans le service de réanimation polyvalente du CHR de Metz-Thionville. Sciences du Vivant [q-bio]. 2016. ⟨hal-01931979⟩
251 View
304 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More