Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Facteurs prédictifs d’échec du déclenchement artificiel du travail en cas de présentation podalique : étude rétrospective à la Maternité Régionale Universitaire de Nancy

Résumé : Introduction : L’induction du travail en cas de présentation du siège a peu été étudiée. Objectif : L’objectif de l’étude était de déterminer les facteurs prédictifs d’échec de l‘induction du travail à la Maternité Régionale universitaire de Nancy (MRUN) en cas de présentation du siège. Matériel et méthodes : Il s’agissait d’une étude observationnelle rétrospective dans laquelle les caractéristiques maternelles, les données obstétricales, les issues de grossesse néonatales et maternelles des sièges déclenchés pour raison médicale après 34 semaines d’aménorrhée entre 2004 et 2016 à la MRUN étaient recueillies. Les données du groupe « césarienne après induction » étaient comparées à celles du groupe « voie basse » selon les tests du chi-deux de Pearson et les ANOVA pour les tests paramétriques et des tests de Fisher exact et de Wilcoxon pour les tests non paramétriques. Les analyses étaient effectuées à l’aide du logiciel SAS version 9.4 (SAS Institute, Inc, Cary, N.C.). Résultats : Le déclenchement était un succès dans environ 50% des cas avec une morbidité foeto-maternelle comparable aux données concernant le déclenchement des présentations céphaliques et les sièges en travail spontanés. Les césariennes étaient réalisées pour des anomalies du rythme cardiaque foetal (ARCF) dans 58% des cas. En analyse univariée, l’indication de déclenchement pour retard de croissance intra-utérin (RCIU) était significativement plus fréquente dans le groupe «césarienne» tandis que la rupture prématurée des membranes était plus fréquente dans le groupe «voie basse». Le seul facteur qui apparaissait significatif en analyse multivariée était le nombre de maturations cervicales utilisées avec un risque de césarienne multiplié par 5,1 à chaque nouvelle maturation. Discussion : L’estimation de poids foetal, le score de Bishop, la parité, reconnus comme des facteurs prédictifs de la voie d’accouchement dans la littérature n’apparaissaient pas en tant que tels dans cette étude, probablement du fait de son manque de puissance. Le taux de césarienne de notre cohorte de sièges déclenchés était comparable au taux de césarienne en cours de travail spontané de la MRUN sur la période d’étude. Notre taux de césarienne était un peu plus élevé que dans la littérature sur le déclenchement du siège en lien avec la forte proportion de RCIU. Conclusion : Le déclenchement du travail pourrait donc être une alternative à la césarienne systématique en cas d’indication médicale de naissance en présentation du siège à plus de 34 SA. La répétition des maturations cervicales pourrait faire discuter une césarienne, essentiellement en cas de RCIU.
Document type :
Master thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [132 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01931991
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Friday, November 23, 2018 - 8:35:07 AM
Last modification on : Friday, May 1, 2020 - 3:37:28 PM

File

BUMED_T_2017_CAZAUX_AUDREY.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01931991, version 1

Citation

Audrey Cazaux. Facteurs prédictifs d’échec du déclenchement artificiel du travail en cas de présentation podalique : étude rétrospective à la Maternité Régionale Universitaire de Nancy. Sciences du Vivant [q-bio]. 2017. ⟨hal-01931991⟩

Share

Metrics

Record views

40

Files downloads

659