Mise en place de la conciliation des traitements médicamenteux dans un service de gériatrie aiguë au CHRU de Nancy - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2017

Setting up of the medication reconciliation in an acute geriatric service at CHRU de Nancy

Mise en place de la conciliation des traitements médicamenteux dans un service de gériatrie aiguë au CHRU de Nancy

Abstract

La sécurisation de la prise en charge médicamenteuse du patient à l’hôpital est un enjeu majeur de santé publique. La Conciliation des Traitements Médicamenteux (CTM) permet d’assurer lacontinuité du traitement médicamenteux dans le parcours de soins du patient. Elle permet notamment de prévenir et de corriger les Erreurs Médicamenteuses (EM). Les sujets âgés polypathologiques y sont particulièrement exposés du fait de leur polymédication. L’objectif principal de notre étude est la mise en place de la CTM dans un service de gériatrie du Centre Hospitalier Régional et Universitaire (CHRU) de Nancy. Le recueil des informations relatives aux médicaments du patient a été réalisé par un interne en Pharmacie. Puis, l’élaboration du Bilan Médicamenteux Optimisé (BMO) et la comparaison de celui-ci avec l’Ordonnance des Médicaments à l’Admission (OMA) ont permis de détecter différentes divergences (Divergences Intentionnelles Documentées (DID), Divergences Intentionnelles Non Documentées (DIND) et EM). Entre le 10/03/2016 et le 28/10/2016, 180 patients ont été conciliés. Lors de cette étude, 1241 DID, 16 DIND et 80 EM ont été détectées. 30,5% des patients conciliés présentent au moins une EM. La majorité des EM sont des omissions et des modifications de dose. La gravité potentielle des EM interceptées lors de la CTM a été évaluée. Les EM ont été cotées indépendamment par un médecin et un pharmacien selon 5 niveaux de gravité potentielle (mineure, significative, majeure, critique et catastrophique). 56,3% des EM sont considérées comme mineures (sans conséquence pour le patient), 33,8% des EM comme significatives (surveillance accrue pour le patient) et 3,8% comme majeures (conséquences cliniques temporaires pour le patient). La CTM est donc une démarche puissante de prévention et de correction des EM. Cependant, cette pratique nécessite des ressources humaines importantes. Dans ce contexte, la CTM proactive pourrait être développée afin de réaliser un gain de temps. Toutefois, elle nécessite une optimisation de l’organisation entre les services de soins et la pharmacie afin que cette dernière soit prévenue le plus tôt possible de l’admission d’un patient. Par ailleurs, le déploiement de la CTM de sortie permettrait de renforcer l’adhésion thérapeutique du patient et d’améliorer la transition entre l’hôpital et la ville. Pour conclure, la CTM semble indissociable d’une prise en charge sécurisée des patients hospitalisés. Cette démarche s’inscrit dans la politique d’amélioration continue de la qualité de la prise en charge médicamenteuse du patient dans les établissements de santé.
Fichier principal
Vignette du fichier
BUPHA_T_2017_MAIRE_LUCE.pdf (3.5 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-01932039 , version 1 (23-11-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01932039 , version 1

Cite

Luce Maire. Mise en place de la conciliation des traitements médicamenteux dans un service de gériatrie aiguë au CHRU de Nancy. Sciences pharmaceutiques. 2017. ⟨hal-01932039⟩
142 View
621 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More