Facteurs prédictifs de réponse à l'hormone de croisse chez les enfants nés petits pour l'âge gestationnel : résultats à partir de la cohorte Nancéene - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2016

Endocrine and metabolic parameters before onset of rGH treatment : potential predictive factors of rGH response in children born SGA? Results from cohort of Nancy

Facteurs prédictifs de réponse à l'hormone de croisse chez les enfants nés petits pour l'âge gestationnel : résultats à partir de la cohorte Nancéene

Abstract

Introduction : Bien que de nombreuses études aient démontré l’efficacité d’un traitement par hormone de croissance recombinante (rGH) chez les enfants nés petits pour l’âge gestationnel (SGA), il existe une grande variabilité dans la réponse entre les patients. Plusieurs facteurs prédictifs de réponse à la rGH ont déjà été décrits dans la littérature tels que l’âge au début du traitement, la dose de rGH ou encore la taille cible parentale. Mais peu de données existent concernant la valeur prédictive des données préthérapeutiques sur la réponse à la rGH. Matériel et Méthodes : L’objectif principal de l’étude est d’identifier les facteurs prédictifs de la réponse à la rGH chez les enfants nés SGA, avec un intérêt particulier pour les données cliniques et biologiques avant l’initiation du traitement et notamment l’évolution pondérale au cours des premières années de vie. Il s’agit d’une étude monocentrique, restrospective réalisée au CHU de Nancy. La réponse à la rGH est définie par la variation de déviation standard (DS) pour la taille après 1, 2 ans de traitement, à l’arrêt du traitement et à la taille finale adulte. Des analyses de régression uni et bivariées sont réalisées. Résultats : 108 enfants nés SGA ont été traités par rGH à Nancy, 91 patients ont été inclus. A 2 ans de traitement, la réponse à la rGH est positivement corrélée au taux de TSH préthérapeutique (r =1,1 ; p = 0,0204) en analyse multivariée et en analyse bivariée (r =0,09 ; p = 0,0449). La réponse à la rGH une fois la taille finale atteinte est significativement positivement associée au taux de cholestérol préthérapeutique (r = 1,64 ; p = 0,0341) et négativement associée au taux de cortisol préthérapeutique (r = -0,02 ; p = 0,0217) et au taux de T4 (r = -0,31 ; p = 0,0417) en analyse bivariée. Aucune association significative n’est mise en évidence avec l’évolution pondérale au cours des premières années de vie. Discussion : Cette étude met en avant le rôle du fonctionnement thyroïdien, surrénalien et métabolique dans la réponse à la rGH chez les enfants nés SGA via un possible mécanisme de programmation foetale.
Fichier principal
Vignette du fichier
BUMED_T_2016_RENARD_EMELINE.pdf (1.34 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01932070 , version 1 (23-11-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01932070 , version 1

Cite

Émeline Renard. Facteurs prédictifs de réponse à l'hormone de croisse chez les enfants nés petits pour l'âge gestationnel : résultats à partir de la cohorte Nancéene. Sciences du Vivant [q-bio]. 2016. ⟨hal-01932070⟩
25 View
417 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More