Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Élaboration prospective d’une démarche clinique prédictive d’appendicite aiguë chez les enfants de plus de 5 ans consultant aux urgences pédiatriques pour douleur abdominale

Résumé : Contexte et objectifs : L’appendicite est la première urgence chirurgicale chez l’enfant. L’enjeu est de permettre un diagnostic précoce, avant toute complication sans s’exposer à l’iatrogénie. Le but de ce travail est d’élaborer une démarche diagnostique predictive d’appendicite aiguë chez l’enfant de plus de 5 ans, principalement clinique permettant une meilleure orientation des examens complémentaires. Méthode : Cette étude prospective de décembre 2016 à octobre 2017 a inclus les patients de plus de 5 ans se présentant aux urgences pédiatriques de notre institution, et suspects d‘appendicite aiguë. Les enfants se présentant avec un bilan fait en externe ont été exclus. Les données ont été recueillies par le pédiatre urgentiste ou le chirurgien. Le diagnostic final fut obtenu par l’anatomopathologie ou par un suivi téléphonique à 48h. Les paramètres cliniques, biologiques, échographiques, anatomopathologiques et le devenir à 48 heures ont été analyses par le modèle de régression logistique permettant d’obtenir les facteurs prédictifs d’appendicite aiguë. Un arbre décisionnel se basant sur ces résultats a été créé. Résultats : Sur 250 patients inclus, 83 ont présenté une appendicite aiguë confirmée anatomopathologiquement. En régression logistique, le Rovsing (OR : 8.15 IC 95% : 3.69-18.04) le caractère migratoire de la douleur (OR : 5.6 IC 95% :2.66-11.79), la douleur à la percussion (OR : 8.46 IC 95% : 3.09-23.16) et la défense (OR : 2.75 IC 95% 1.29-5.86) sont des facteurs prédictifs d’appendicite aiguë. L’association de ces signes permet de bien classer 83 % des enfants avec une valeur prédictive positive (VPP) de 80.6 et une valeur predictive négative (VPN) de 84.15. Un arbre décisionnel basé sur ces résultats permet une approche diagnostique plus adaptée à chaque situation. Dans les cas où la clinique ne permet pas un classement optimal, la biologie, avec des seuils spécifiques permet de préciser le diagnostic. Lorsque l’appendice est visualisé, l’échographie a une VPP de 100 et une VPN de 95.52. Conclusion : Une démarche diagnostique progressive se basant en premier lieu sur la Clinique avec un apport de la biologie ciblée à chaque situation permet un diagnostic d’appendicite aiguë avec un recours raisonné aux examens complémentaires sans perdre en sensibilité.
Document type :
Master thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [59 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01932088
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Friday, November 23, 2018 - 8:38:29 AM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:50:35 PM

File

BUMED_T_2018_AUBRY_LORIANE.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01932088, version 1

Citation

Loriane Aubry. Élaboration prospective d’une démarche clinique prédictive d’appendicite aiguë chez les enfants de plus de 5 ans consultant aux urgences pédiatriques pour douleur abdominale. Sciences du Vivant [q-bio]. 2018. ⟨hal-01932088⟩

Share

Metrics

Record views

61

Files downloads

637