Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Évaluation de la réponse tumorale des CHC traités par chimio-embolisation : apport du scanner de perfusion avec couverture de 160 mm, corrélation aux données de l’IRM

Résumé : OBJECTIF : Le scanner de perfusion hépatique est une technique prometteuse pour l'évaluation de la chimio-embolisation lipiodolée (CEL), qui est le traitement palliatif de première ligne pour les carcinomes hépatocellulaires (CHC) de stade intermédiaire. Une large couverture permet d‟étudier la réponse au traitement de toutes les lésions de chaque patient, afin de définir une stratégie thérapeutique pour chacune d‟elles. Nos objectifs étaient de déterminer la performance du scanner de perfusion à large couverture de 160 mm dans l‟évaluation de la réponse tumorale des CHC post-chimioembolisation, et de comparer ses données à celles de l'IRM. MATÉRIELS ET MÉTHODES : 25 patients (50 lésions) adressés à notre centre pour CEL ont passé un scanner de perfusion et une IRM hépatique 4 à 6 semaines avant et après CEL. Les critères mRECIST ont été utilisés en IRM pour définir plusieurs groupes de réponse tumorale. Le test non-paramétrique des rangs signés de Wilcoxon a été utilisé pour comparer les résultats du scanner de perfusion des CHC pré-CEL et du foie cirrhotique non tumoral, et ceux des CHC pré- et post-CEL dans chaque groupe de réponse, quand l'effectif du groupe le permettait. RÉSULTATS : Les valeurs de la fraction artérielle hépatique, du flux sanguin artériel et de la pente moyenne d'accroissement étaient plus élevées dans les lésions de CHC que dans le foie non tumoral, alors que le flux sanguin portal et le temps au pic étaient plus bas (p<0.001). Dans le groupe défini par l'IRM comme réponse complète, la plupart des lésions étaient entièrement tatouées par le lipiodol, les paramètres de perfusion n‟étaient alors plus générables. Dans le groupe réponse partielle, les valeurs de la fraction artérielle hépatique étaient plus basses et les valeurs du flux sanguin portal et du temps au pic plus élevées après la CEL. Dans le groupe non répondeur, les valeurs des paramètres de perfusion ne se modifiaient pas significativement après traitement. Les lésions du groupe réponse complète étaient plus petites avant la CEL qu'en cas d‟absence de réponse complète (19.5 mm vs 36.3 mm, p=0.04), et le flux sanguin global des lésions de CHC pré-CEL était plus élevé dans le groupe réponse complète que dans celui qui n'était pas en réponse complète post-CEL (133.2 mL/100g/min vs 90.5 mL/100g/min, p=0.045). CONCLUSION : Le scanner de perfusion hépatique peut aisément être intégré à la pratique clinique, et nos résultats suggèrent qu‟il complémente l'IRM et pourrait avoir une valeur prédictive dans la détermination de la réponse au traitement.
Document type :
Master thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [59 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01932203
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Friday, November 23, 2018 - 8:43:50 AM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:50:40 PM

File

BUMED_T_2017_SAVIGNAC_ALEXIA.p...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01932203, version 1

Citation

Alexia Savignac. Évaluation de la réponse tumorale des CHC traités par chimio-embolisation : apport du scanner de perfusion avec couverture de 160 mm, corrélation aux données de l’IRM. Sciences du Vivant [q-bio]. 2017. ⟨hal-01932203⟩

Share

Metrics

Record views

32

Files downloads

366