Quelle voie d'accouchement choisir après echec d'extraction par ventouse ? : comparaison de la morbidité maternofoetale après césarienne versus deuxième instrument - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2016

How to proceed after a failed vacuum delivery? Cesarean section versus second instrument

Quelle voie d'accouchement choisir après echec d'extraction par ventouse ? : comparaison de la morbidité maternofoetale après césarienne versus deuxième instrument

Abstract

Objectif : Comparer la morbidité maternofoetale après échec d’extraction par ventouse en fonction de l’attitude choisie pour permettre la naissance : césarienne versus tentative de deuxième instrument. Matériel et méthodes : Etude rétrospective monocentrique portant sur 172 cas d’échecs de ventouses observés entre janvier 2006 et décembre 2014. Les paramètres étudiés étaient : la perte d’hémoglobine maternelle, les traumatismes périnéaux, le pH à la naissance, l’Apgar, la réanimation néonatale et la durée d’hospitalisation en néonatologie. Résultats : La fréquence d’échec de ventouse était de 8,7%. Lors de la réalisation d’un deuxième instrument (77,9%), les mères présentaient plus de déchirures du 3° degré (13,4% vs 0% ; p=0,017) et plus d’épisiotomies (72,2% vs 0% ; p< 0,0001). Il n’y avait pas de différence significative en termes d’hémorragie du post partum entre les groupes « césarienne » et « tentative de deuxième instrument». Les caractéristiques néonatales n’étaient pas différentes entre les groupes « tentative de deuxième instrument» et « césarienne ». Les foetus nés par césarienne après échec de deuxième instrument restaient plus longtemps hospitalisés en néonatologie que ceux nés par césarienne réalisée d’emblée après échec de ventouse (p=0.02). Ils étaient plus souvent intubés (p=0,04), convulsaient plus fréquemment (p=0,04), leur score d’Apgar était inférieur (p = 0.03) et leur pH plus bas (p = 0.017). Conclusion : Comparée à la césarienne, la tentative d’un deuxième instrument augmente la morbidité maternelle mais ne semble pas augmenter pas la morbidité foetale. L’échec de deuxième instrument accroit significativement la morbidité néonatale.
Fichier principal
Vignette du fichier
BUMED_T_2016_CHAMAGNE_MATTHIEU.pdf (2.12 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01932213 , version 1 (23-11-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01932213 , version 1

Cite

Matthieu Chamagne. Quelle voie d'accouchement choisir après echec d'extraction par ventouse ? : comparaison de la morbidité maternofoetale après césarienne versus deuxième instrument. Sciences du Vivant [q-bio]. 2016. ⟨hal-01932213⟩
44 View
869 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More