Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Performances de l’IRM de diffusion dans l’évaluation de la cicatrisation muqueuse, de la réponse au traitement et son impact pronostique chez les patients atteints de maladie de Crohn

Résumé : OBJECTIF : Evaluer la cicatrisation muqueuse, la réponse au traitement et la valeur prédictive de l’IRM de diffusion en utilisant le score de Nancy chez les patients atteints de maladie de Crohn, en prenant comme référence l’endoscopie digestive. METHODES : Nous avons mené une étude observationnelle, prospective et monocentrique. Tous les patients ayant réalisés deux IRM de diffusion lors d'un traitement par infliximab, adalimumab ou vedolizumab entre janvier 2010 et septembre 2016 ont été inclus. L’activité de la maladie a été mesurée avec le Crohn’s Disease Endoscopic Index of Severity (CDEIS) et le score de Nancy. Nous avons déterminé l'exactitude du score de Nancy pour le diagnostic de la cicatrisation muqueuse. Nous avons évalué sa réactivité au changement chez 15 patients avec un CDEIS > 4 à l'initiation du traitement. La chirurgie digestive a été évaluée à l'aide de l'analyse de survie de Kaplan-Meier. RESULTATS : Nous avons inclus 96 patients atteints de MC avec une durée médiane d’évolution de maladie de 5 ans et une durée médiane de suivi de 2,2 ans. Parmi les 96 patients qui avaient deux IRM de diffusion, 20 patients avaient une endoscopie concomitante. Le score total de Nancy était corrélé au CDEIS (r = 0,599; p < 0,0001). Un score total de Nancy < 6 avait une sensibilité de 0,70 et une spécificité de 0,80 (aire sous la courbe : 0,82 ; p <0,0001) pour diagnostiquer la cicatrisation muqueuse. Le score total de Nancy était sensible au changement de la MC (indice de réactivité de Guyatt : 1,2). Douze patients (12,5 %) ont été opérés d’une résection intestinale. Que l’activité de la maladie soit faible (score de Nancy < 6) ou élevée (score de Nancy ≥ 6), l'IRM à l’inclusion n’était pas prédictive du recours à la chirurgie digestive (p = 0,0859). La probabilité cumulée de recours à la chirurgie digestive était plus faible chez les patients ayant une réponse au traitement évaluée par IRM de diffusion (score total de Nancy <6) par rapport à ceux sans réponse de traitement (p = 0,0251). CONCLUSION : L'IRM de diffusion évalue la cicatrisation muqueuse avec un haut niveau de précision lorsque l'on utilise l'iléocoloscopie comme référence. Le score de Nancy est un outil très sensible et fiable pour évaluer la réponse au traitement chez les patients atteints de MC. La réponse au traitement évaluée par le score de Nancy est associée à une diminution du risque de résection intestinale.
Document type :
Master thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [135 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01932287
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Friday, November 23, 2018 - 8:49:20 AM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:50:41 PM

File

BUMED_T_2017_THIERRY_MARIE_LIS...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01932287, version 1

Citation

Marie-Lise Thierry. Performances de l’IRM de diffusion dans l’évaluation de la cicatrisation muqueuse, de la réponse au traitement et son impact pronostique chez les patients atteints de maladie de Crohn. Sciences du Vivant [q-bio]. 2017. ⟨hal-01932287⟩

Share

Metrics

Record views

65

Files downloads

409