L’optimisation du vedolizumab dans les maladies inflammatoires chroniques intestinales - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2018

Early changes in the pharmacokinetic profile of vedolizumab-treated patients with inflammatory bowel disease may predict response after dose optimization

L’optimisation du vedolizumab dans les maladies inflammatoires chroniques intestinales

Abstract

Introduction : Une relation positive a été démontrée entre le taux sanguin de vedolizumab et son efficacité chez les patients atteints de Maladies Inflammatoires Chroniques Intestinales (MICI). A l’inverse des anti-TNF α, la corrélation entre la réponse à l’optimisation et le profil pharmacocinétique du vedolizumab n’a pas encore été étudiée. Méthodes : Il s’agit d’une étude rétrospective, monocentrique, réalisée au CHRU de Nancy entre le 1er avril 2016 et le 31 mai 2017. Tous les patients âgés de plus de 18 ans atteints de MICI, traités par vedolizumab et optimisés à 4 semaines pour non réponse primaire ou perte de réponse secondaire ont été inclus. La réponse au traitement définie par l’amélioration des symptômes cliniques et des signes inflammatoires biologiques et endoscopiques, à la fin du suivi, a été correlée à la variation précoce de la vedolizumabémie par un t test et une approximation de Cochrane. Résultats : Sur 23 patients inclus, 7 patients (1 RCH et 6 MC) présentaient une non réponse primaire et 16 patients (7 RCH et 9 MC) une perte de réponse secondaire. La majorité des patients était en échec des anti-TNF α (19/23). Après un suivi median de 9 mois (IQR 5-13 mois), la réponse à l’optimisation a été obtenue dans 52,2 % des cas (12/23 patients) (4/8 RCH et 8/15 MC). Le taux sanguin de vedolizumab initial était faible chez tous les patients quelque soit la réponse à l’optimisation (11,4 μg/mL vs 10,5 μg/mL p=0,85). Le changement moyen, à 3 mois de l’optimisation, de la vedolizumabémie par rapport aux valeurs initiales était plus élevé dans le groupe des répondeurs que dans le groupe des non répondeurs (22,9 μg/mL vs 11 μg/mL p=0,07). Conclusion : Le changement précoce, au 3ème mois de l’optimisation, du profil pharmacocinétique du vedolizumab a tendance à prédire la réponse à l’optimisation ; permettant ainsi de détecter rapidement les patients à risque de non réponse.
Fichier principal
Vignette du fichier
BUMED_T_2018_GOUYNOU_CELIA.pdf (1.74 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01932297 , version 1 (23-11-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01932297 , version 1

Cite

Célia Gouynou. L’optimisation du vedolizumab dans les maladies inflammatoires chroniques intestinales. Sciences du Vivant [q-bio]. 2018. ⟨hal-01932297⟩
41 View
631 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More