Perte cellulaire endthéliale après phacemulsification intra- et supracapsulaire - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2016

Endothelial Cell Loss After Phacoemulsification Intra- and Supracapsular

Perte cellulaire endthéliale après phacemulsification intra- et supracapsulaire

Abstract

Introduction : Toute chirurgie de cataracte par phacoémulsification engendre une perte de cellules endothéliales cornéennes quelle que soit la technique utilisée. Cette perte est directement corrélée à la quantité d’ultrasons délivrés, la durée d’intervention et la distance entre l’endothélium et la pièce à main délivrant les ultrasons. Notre étude a pour but de comparer la perte induite par la technique endocapsulaire de référence, Divide and Conquer à celle induite par une technique supracapsulaire encore peu décrite, la Subluxation (Tilt and Tumble). Matériel et méthode. PERCEPOLIS était un essai clinique, comparatif, randomisé, monocentrique, en deux groupes parallèles en cours de réalisation depuis juin 2015 au CHR de Metz-Thionville. Il a reçu l’aval du comité de protection des personnes. Le critère principal de jugement était le pourcentage de perte post opératoire de cellules endothéliales. La technique de Subluxation était ainsi comparée en non infériorité avec un seuil de +3% à celle du Divide and Conquer. Les comptages spéculaires étaient réalisés avec un appareil automatisé Nidek® CEM-530 en pré-opératoire puis à 1 mois, 3 mois et 12 mois post-opératoire. Résultats : L’analyse intermédiaire d’avril 2016 porte sur le contrôle à 3 mois pour 246 patients inclus (sur 294 inclusions nécessaires à la fin de l’étude). En Per protocole avec les sorties d’études, 111 patients ont pu être analysé dans le groupe Subluxation et 106 dans le groupe Divide and Conquer. La perte cellulaire endothéliale moyenne dans le groupe Subluxation était de 13,5% [16,1 ; 10,9] contre 13,9 [16,7 ; 11,1] dans le groupe Divide and Conquer (p = 0,04). La durée moyenne d’intervention était de 5min ± 1 dans le groupe Subluxation contre 7min ± 2 dans l’autre groupe (p <0,0001). Le temps effectif d’ultrasons (TPE) était de 6 sec ± 3 dans le groupe Subluxation et 7 sec ± 4 dans le groupe Divide and Conquer. Conclusion : Sur l’analyse intermédiaire de l’essai clinique en cours, la perte cellulaire endothéliale à 3 mois induite par la technique de phacoémulsification Subluxation ne semble pas supérieure à celle induite par la technique du Divide And Conquer. Ces résultats seront à confirmer par l’analyse finale.
Fichier principal
Vignette du fichier
BUMED_T_2016_GHETEMME_CEDRIC.pdf (1.53 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01932324 , version 1 (23-11-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01932324 , version 1

Cite

Cédric Ghetemme. Perte cellulaire endthéliale après phacemulsification intra- et supracapsulaire. Sciences du Vivant [q-bio]. 2016. ⟨hal-01932324⟩
33 View
730 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More