Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Travail posté/de nuit et cancer : données récentes

Résumé : En 2007, le groupe d’expert du Centre International de Recherche contre le Cancer (CIRC), a émis un rapport classant « les modes de travail responsables d’une modification du rythme circadien », tel que le travail de nuit, comme étant un facteur de risque probable de cancer humain (cancérigène groupe2A). Par la suite, La Société Française de Médecine du Travail (SFMT) a réalisé une revue des études publiées jusqu’à 2011 en vue d’établir de nouvelles recommandations dans ce domaine. Elle conclut à l’existence d’une association probable entre le travail posté/de nuit et le risque de cancer du sein. Mais la persistance de nombreuses incertitudes ne justifiait pas la mise en oeuvre de nouvelles modalités de dépistage, ni la modification de la législation. L’objectif de ce travail de réaliser une mise au point sur les nouveaux travaux disponibles sur le sujet. Pour cela, nous avons effectué une revue de la littérature selon les critères PRISMA en interrogeant les bases de données PubMed, Cochrane et BDSP. Nous nous sommes limités aux études publiées après 2011 s’intéressant au rapport entre le travail posté/de nuit et le cancer. Au total, dix-huit articles ont été retenus. Notre travail confirme l’existence d’un lien probable entre le travail posté/de nuit et le cancer du sein. Le risque relatif calculé par la SFMT était de 1,5, alors que notre revue des études plus récentes rapporte un risque relatif moyen de 1,2. L’augmentation du risque de cancer du sein est corrélé à la durée effective de travail posté/de nuit. Pour les autres types de cancer, les différentes études ne montrent pas d’augmentation statistiquement significative de leurs incidences chez le travailleur posté/de nuit. Des mesures préventives pour limiter ce risque sont en cours d’évaluation : adaptation des rythmes de travail, limitation de la durée d’activité postée/de nuit, diminution de la luminosité la nuit, utilisation de la mélatonine. Les données sont encore insuffisantes pour établir de recommandations fondées sur les preuves (EBM). Il serait nécessaire d’effectuer de nouvelles études avec des cohortes plus importantes et comparables.
Document type :
Master thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [50 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01932396
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Friday, November 23, 2018 - 8:56:02 AM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:50:36 PM

File

BUMED_T_2016_BROSSEL_OLIVIA.pd...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01932396, version 1

Citation

Olivia Brossel. Travail posté/de nuit et cancer : données récentes. Sciences du Vivant [q-bio]. 2016. ⟨hal-01932396⟩

Share

Metrics

Record views

37

Files downloads

422