Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Casten Rönnow, premier médecin et confident du Roi Stanislas : son histoire à partir de ses lettres

Résumé : Casten Rönnow(1700-1787), médecin luthérien d'origine suédoise, est connu pour avoir été le premier médecin et confident du roi de Pologne Stanislas Duc de Lorraine et de Bar. Rönnow débute jeune une carrière de chirurgien militaire. En 1719, il constitue un herbier remarquable. Puis il décide d'étudier la médecine, science qui l’amène à voyager dans différents pays pour s'établir finalement en France. En 1734, Rönnow se met au service du Roi de Pologne et l'accompagne de Koenigsberg à Lunéville où Stanislas prend possession des duchés. Rönnow est aussitôt nommé confident intime du roi et est en charge de l'administration médicale des duchés. Evoluant discrètement dans la cour de Lunéville, la cour ≪ des lumières ≫, il est amené à soigner des hôtes de conséquence : Louis XV, Mme du Chatelet. Rönnow s'entoure du docteur Kast et du docteur Bagard, tous deux médecins ordinaires du roi pour accomplir sa fonction d'administrateur. Il soutient le projet de fondation d'un Collège Royal des médecins de Nancy souhaité par Bagard, qui voit le jour le 15 mai 1752. Cette institution est créée pour règlementer la médecine et les sciences qui en dépendent, mais aussi pour susciter l’émulation et la production d'observations et de mémoires médicaux. Rönnow est un fervent défenseur de cette institution et de la Médecine en général. Il prend part dans tous les conflits et toutes les difficultés que rencontre le Collège royal, jouant le rôle d'intermédiaire entre le pouvoir représenté en les personnes de Stanislas et du chancelier de la Galaizière et le Collège royal présidé par son ami Bagard, dont le secrétaire perpétuel est son ami Gormand. En fin stratège, Rönnow conseille en tout temps ses deux confrères pour que le Collège sorte grandi de toutes ces tracasseries. La principale source d'information, preuve de l'implication de Rönnow dans cette Academie, est dans ses écrits. Les lettres adressées au président et au secrétaire perpétuel du Collège Royal couvrent une période de quinze années : de 1752, année de la fondation du Collège royal, à 1766, année de la mort de Stanislas. Ses lettres sont aussi le reflet de sa personnalité. C'est un homme intelligent, ambitieux, altruiste,loyal, fin stratège, passionné : il a voué sa vie à son travail, à élever la médecine à son plus haut point, à la defender ardemment en toute circonstance. Il fait preuve d'acharnement pour atteindre ses objectifs et ne se décourage pas devant les difficultés.C'est un gentilhomme, toujours courtois même lorsque Marquet l'accuse de bien des maux ; un illustre homme de son temps, qui s’intéresse à tous les domaines des sciences dans ce siècle des Lumières ; un homme prestigieux reconnu par ses pairs comme le prouve cette thèse qui lui est dediée en 1761. Stanislas, Philosophe des lumières, homme de tolérance, fut fidèlement servi par Rönnow pendant trente-deux ans ; ce médecin discret pour qui il avait un profond respect, une chaleureuse amitié et tant d'estime. Ces deux hommes, tous deux passionnés par les sciences, par l'art pictural, avaient un objectif commun : la santé du peuple lorrain. Après le décès de Stanislas, Rönnow reste peu de temps en Lorraine désormais française. Il retourne en Suède et fréquente la famille royale, qui l'a anobli et fait chevalier de l'ordre Polaire lorsqu'il était archiatre du roi Stanislas. Il est élu président de l'académie royale des sciences de Stockholm de 1768 à 1774, il est member d'autres sociétés et académies. Il garde ce même intérêt pour les sciences et la médecine. Il meurt le 5 mai 1787, sans héritier. Il légua la plus grande partie de ses biens à des établissements scientifiques : la faculté de médecine d'Uppsala, les hôpitaux de Stockholm et de Göteborg, la maison d'enfants des francs-maçons de Stockholm ; ces legs qui ont permis la création de lits d'hôpitaux et de prix annuels dans les académies dont il faisait partie.
Document type :
Master thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [176 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01932454
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Friday, November 23, 2018 - 9:24:43 AM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:50:37 PM

File

BUMED_T_2017_LEROUX_VIRGINIE.p...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01932454, version 1

Citation

Virginie Leroux. Casten Rönnow, premier médecin et confident du Roi Stanislas : son histoire à partir de ses lettres. Sciences du Vivant [q-bio]. 2017. ⟨hal-01932454⟩

Share

Metrics

Record views

41

Files downloads

1284