Intérêt des variations des paramètres échocardiographiques après initiation thérapeutique ciblée dans la stratification du risque chez les patients atteints d’hypertension pulmonaire - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2016

Intérêt des variations des paramètres échocardiographiques après initiation thérapeutique ciblée dans la stratification du risque chez les patients atteints d’hypertension pulmonaire

Abstract

INTRODUCTION : Les récentes recommandations définissent des critères de classification de niveau de risque pour évaluer le pronostic chez les patients atteints d’hypertension pulmonaire (HTP). Le but de notre étude était d’analyser les paramètres échographiques et leurs variations entre deux visites de suivi consécutives, capables d’identifier ces patients à bas risque, comme définis par les seuils obtenus lors du cathétérisme cardiaque droit : Pression oreillette droite (POD) < 8mmHg, index cardiaque (IC) ≥ 2,5l/min/m2 et saturation veineuse en oxygène (SvO2) > 65%. MÉTHODE: Une échocardiographie complète (ETT) et un cathétérisme cardiaque droit (KT) dans un délai ≤ 3 jours ont été réalisés chez 56 patients incidents (57% de femmes, âge moyen 59 ± 14 ans) atteints d’hypertension pulmonaire (HTP) de groupe 1 (82%) et groupe 4 (18%), lors de deux visites consécutives, une avant (V1) et une après (V2) initiation d’un traitement médical spécifique de l’HTP. Les patients furent divisés en 2 groupes selon les résultats du KT lors de la seconde visite. Le groupe à bas risque avait tous les critères de bas risque au KT (n =19), et le groupe à risque intermédiaire ou élevé avait au moins un critère ne correspondant pas au bas risque (n=37). RÉSULTATS: A V1, le diamètre basal du VD (40.9 ± 6.1 vs 46.4 ± 7.7 mm, p=0.006), le rapport VD/VG (1.06 ± 0.22 vs 1.36 ± 0.32, p=0.001), la surface de l’OD (19.0 ± 5.2 vs 22.8 ± 7.0 cm², p=0.03) étaient significativement plus bas dans le groupe à bas risque. Parmi les paramètres hémodynamiques dérivés de l’ETT, seul le temps d’accélération du flux pulmonaire (88.4 ± 24.2 vs 67.2 ± 17.5 ms, p=0.003) était significativement plus long dans le groupe à bas risque. En considérant les deltas des variations entre V1 et V2, la surface télésystolique du VD (-4.2 ± 4.9 vs -0.9 ± 5.2 cm², p=0.03), le TAPSE (5.1 ± 4.1 vs 1.5 ± 4.7 mm, p=0.005), l’index cardiaque (0.59 ± 0.79 vs 0.12 ± 0.61 l/min/m², p=0.032) et l’intégrale temps vitesse (ITV) sous pulmonaire (37.7 ± 37.8 vs 9.2 ± 31.2 mm, p=0.009) étaient significativement différents entre les groupes. La régression logistique binaire a identifié le delta de l’ITV sous pulmonaire (OR = 1.097[IC 95% = 1.028 ; 1.172], p=0.005), la surface de l’OD à V1 (OR = 0.711 [IC 95% = 0.529 ; 0.955], p=0.023), et le temps d’accélération du flux pulmonaire à V1 (OR = 1.187[IC 95% = 1.045 ; 1.349], p=0.008) comme facteurs prédictifs du groupe à bas risque. CONCLUSION: Les paramètres échographiques étudiant la morphologie du VD, sa fonction, le flux pulmonaire et leur évolution après initiation d’un traitement spécifique de l’HTP sont intéressants pour classifier les patients de groupe 1 ou 4 d’HTP en niveau de risque. Ces résultats échographiques associés aux données cliniques et fonctionnelles pourraient éviter la répétition des cathétérismes cardiaques chez certains patients
Fichier principal
Vignette du fichier
BUMED_T_2016_DI_MEGLIO_MARINE.pdf (1.92 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-01945757 , version 1 (05-12-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01945757 , version 1

Intranet access

Cite

Marine Di Meglio. Intérêt des variations des paramètres échocardiographiques après initiation thérapeutique ciblée dans la stratification du risque chez les patients atteints d’hypertension pulmonaire. Sciences du Vivant [q-bio]. 2016. ⟨hal-01945757⟩
40 View
206 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More