Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Non valorisation des suppléments "soins continus" : évaluation rétrospective des critères d'admission

Résumé : Introduction. – Les unités de surveillance continue (USC) sont des services de niveau intermédiaire entre la réanimation et le secteur conventionnel prenant en charge des patients à risque d’une défaillance d’organe. Ces structures sont associées à un surcoût et bénéficient ainsi d’une valorisation financière obtenue en fonction du score IGS II corrigé sans le critère de l’âge (IGS IIc). L’objectif de cette étude est de décrire la population admise en USC n’ayant pas obtenu cette valorisation. Matériel et méthode. – Etude rétrospective descriptive des patients admis en unité de surveillance continue chirurgicale au CHRU de Nancy, Hôpitaux de Brabois en 2013 sans valorisation financière. Recueil des données épidémiologiques des patients : antécédents, mode d’admission, type de prise en charge, complications. Résultat. – Parmi les 705 patients admis, 31,3% n’ont pas obtenu la valorisation financière. Ces 221 patients dont le séjour n’était pas valorisé présentaient pour 85% des antécédents cardio-vasculaires, pour 35% des antécédents respiratoires et pour 22% des pathologies jugées instables par le médecin adresseur. Les patients bénéficiant d’une chirurgie bariatrique ou d’une endartériectomie carotidienne représentaient à eux seuls 42% de l’ensemble des patients non valorisés. Les patients présentant une complication postopératoire en USC et dont le séjour n’était pas valorisé (n=19) avaient à 89% un IGS IIc inférieur ou égal à 14. Aucune complication postopératoire ne survenait chez les patients opérés d’une chirurgie bariatrique. Parmi les patients opérés d’une endartériectomie carotidienne, 13% ont présenté une complication postopératoire, à type de nouveau déficit neurologique. Aucun n’a bénéficié d’une prise en charge spécifique. Aucun critère a priori ne permettait de prédire la valorisation du séjour en USC des patients bénéficiant d’une chirurgie bariatrique ou carotidienne. Conclusion. – Dans cette étude, un tiers des séjours en USC ne sont pas valorisés par le forfait Soins Continus. L’obtention de la valorisation financière d’un séjour en USC par le seul score IGS II ou par une procédure codante paraît parfois discutable. Il serait intéressant d’étudier l’impact médico-économique sur l’ensemble du séjour hospitalier d’une prise en charge en USC non valorisée financièrement (prévention des complications et défaillances d’organe, ajustement des thérapeutiques, …). Cette étude illustre la discussion du parcours de soins du patient où deux aspects sont à prendre en compte : d’une part l’aspect financier avec le surcoût lié à l’hospitalisation en USC et d’autre part le bénéfice médical attendu pour le patient.
Document type :
Master thesis
File URL :
http://docnum.univ-lorraine.fr/prive/BUMED_T_2016_LARDE_JULIE.pdf
Complete list of metadatas

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01947130
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Thursday, December 6, 2018 - 3:22:04 PM
Last modification on : Friday, May 1, 2020 - 3:37:25 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01947130, version 1

Citation

Julie Lardé. Non valorisation des suppléments "soins continus" : évaluation rétrospective des critères d'admission. Sciences du Vivant [q-bio]. 2016. ⟨hal-01947130⟩

Share

Metrics

Record views

86