Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

L’analyse de l’expression d’un ARN long non codant, TUG1, dans l’adénocarcinome broncho-pulmonaire, et liens avec HuR

Résumé : Introduction : L’adénocarcinome broncho-pulmonaire (ABP) est le sous-type histologique le plus fréquent de carcinome bronchique non à petites cellules (CBNPC). HuR est une protéine de liaison aux ARN (RBP) pro-oncogène surexprimé dans le NSCLC, dont elle stimulerait la prolifération en stabilisant de nombreux ARN messagers (ARNm) et non codants (microARN et ARN longs non codants - ARNlnc). Taurine Upregulated Gene 1 (TUG1) est un ARNlnc. Son rôle pro-oncogène ou suppresseur de tumeur est mal défini et semble tissu-dépendant. Certains travaux ont montré que TUG1 serait inhibé dans le CBNPC et jouerait un rôle suppresseur de tumeur. D’autres travaux, dans des types de cancer différents, seraient en faveur d’un rôle au contraire pro-oncogène. Récemment, les bases de données de techniques innovantes issues de Cross-Linking Immunoprecipitation (CLIP) suggèrent l’existence des sites potentiels de liaison de la protéine HuR sur TUG1. Le premier objectif de cette étude est d’étudier l’expression de TUG1 dans une cohorte d’ABP et sa corrélation avec HuR. Le second objectif est, in vitro, d’évaluer les effets de l’inhibition de TUG1 sur la croissance des cellules tumorales. Matériels et méthodes : L’immunohistochimie (IHC) est utilisée pour évaluer l’expression de HuR, méthyl(R217)HuR et phospho(S221)HuR dans une série de 40 ABP de 2015-2016. Le niveau de TUG1 et de l’ARNm de HuR est évaluée par qRT-PCR dans les fragments congelés tumoraux et pulmonaires normaux appariés de ces 40 cas. Une sélection préliminaire des gènes de référence était réalisée, combinant POLR2A et ESD. La lignée cellulaire humaine d’ABP A549 a fait l’objet d’un transfection par le siARN siTUG1 pour évaluer l’impact de son inhibition sur la prolifération cellulaire. Résultats : TUG1 et l’ARNm de HuR sont significativement surexprimés dans les tumeurs par rapport aux tissus sains appariés (p<0.0001). L’étude immunohistochimique montre que HuR est surexprimé dans le cytoplasme des cellules tumorales (p<0.0001), moins exprimé dans leur noyau (p<0.0001), par rapport à l’épithélium bronchique normal. Phospho(S221)HuR est aussi moins exprimé dans le noyau des cellules tumorales (p<0.0001). Les ARN TUG1 et HuR sont significativement corrélés (r=0.55, p=0.0002) entre eux dans les échantillons d’ABP. Aussi, le niveau de TUG1 normalisé est corrélé au marquage nucléaire de HuR normalisé (r=0.452 ; p=0.003). Il n’est pas montré de valeur pronostique significative pour les différents marqueurs. In vitro, la transfection d’A549 par si-TUG1 a permis de diminuer la croissance tumorale (p=0.012). Conclusion : Ces données préliminaires montrent un lien significatif entre TUG1 et HuR dans l’ABP, en concordance avec les bases de données issues de CLIP, avec probablement une interaction avec HuR au niveau nucléaire. Les expérimentations in vitro montrent que TUG1 pourrait être une potentielle cible thérapeutique, son inhibition spécifique permettant de diminuer la croissance cellulaire. Ces résultats doivent cependant être confortées dans d’autres lignées cellulaires.
Document type :
Master thesis
File URL :
http://docnum.univ-lorraine.fr/ulprive/BUMED_T_2017_THOMAS_JACQUES.pdf
Complete list of metadatas

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01947161
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Thursday, December 6, 2018 - 3:22:34 PM
Last modification on : Friday, May 1, 2020 - 3:37:32 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01947161, version 1

Citation

Jacques Thomas. L’analyse de l’expression d’un ARN long non codant, TUG1, dans l’adénocarcinome broncho-pulmonaire, et liens avec HuR. Sciences du Vivant [q-bio]. 2017. ⟨hal-01947161⟩

Share

Metrics

Record views

56