Contention et insuffisance veineuse : rôle du pharmacien d’officine - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2017

Contention and veinous insufficiency : pharmacist's role

Contention et insuffisance veineuse : rôle du pharmacien d’officine

Abstract

Le pharmacien a une fonction importante à remplir lors de la dispensation des contentions médicales, dispositifs indispensables aux traitements des pathologies veineuses. Tout comme pour la délivrance des médicaments, le pharmacien doit respecter la posologie (port quotidien), le dosage (la classe de compression) et la durée du traitement. La qualité de l’information transmise au patient est également primordiale. Cependant, la Haute Autorité de Santé a constaté que « la qualité des délivrances des bas de compressions est parfois discutable en termes de prise de mesures et d’essayage, et de moins en moins délivrée par des professionnels formés. Or, les bas de contention sont les articles du petit appareillage les plus délicats à délivrer ». Le pharmacien d’officine doit remédicaliser son attitude face à ce type de dispensation. La dispensation, même lors d’un renouvellement, doit être rigoureuse. Les échanges quotidiens du pharmacien d’officine avec ses patients lui donnent la possibilité de leur promouvoir des conseils hygiéno-diététiques et de les convaincre de l’importance des traitements, en particulier ceux de la compression veineuse. Pour être efficace, la contention élastique doit être acceptée et portée par les patients. Cependant, la contention veineuse n’est pas toujours bien acceptée et ce traitement ne bénéficie pas toujours d’une très bonne observance de la part des patients. La persistance d’une image négative de la compression relative aux anciens bas à varices et souvent considérée comme exlusivement réservée aux personnes âgées, les difficultés d’enfilage ou encore de port par de fortes chaleurs sont les principales causes identifiées de nonobservance. Un manque d’implication des patients en raison d’un défaut d’information ou d’éducation de la part du médecin et/ou du pharmacien peut également engendrer l’abandon du traitement. Le pharmacien, en collaboration avec le médecin prescripteur, doit affirmer son rôle clé et convaincre le patient de l’intérêt de la contention. Chaque étape de la délivrance doit participer activement à l’adhésion complète du malade à son traitement afin d’aboutir à l’amélioration de son état pathologique.
Fichier principal
Vignette du fichier
BUPHA_T_2017_LEFAURE_MARGAUX.pdf (1.3 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01947173 , version 1 (22-11-2019)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01947173 , version 1

Cite

Margaux Lefaure. Contention et insuffisance veineuse : rôle du pharmacien d’officine. Sciences pharmaceutiques. 2017. ⟨hal-01947173⟩
358 View
1326 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More