L’espace comme moyen de contrôle des salariés : Le cas de l’openspace

Résumé : Depuis les années 60, beaucoup d’entreprises choisissent d’organiser leurs espaces de travail en openspace, c’est-à-dire en regroupant des salariés ainsi que leurs managers dans une même grande pièce. C’est en partant de ce terrain d’observation que l’objet de notre mémoire est apparu : montrer en quoi l’espace peut-être un moyen de contrôle des salariés. Notre mémoire se compose tout d’abord d’une revue de littérature, qui retrace l’histoire des espaces de travail et énonce les théories de Foucault et Deleuze à propos, respectivement, de la société disciplinaire et de la société de contrôle. En nous basant sur le concept d’idéaltype de Weber pour mener notre étude, nous avons dégagé des hypothèses de recherche que nous avons élucidées grâce à des entretiens et une fine observation du terrain. Après une étude empirique, nous avons exposé nos résultats, nous les avons discutés puis avancé des préconisations.
Document type :
Master thesis
File URL :
http://docnum.univ-lorraine.fr/prive/ESM_M_2011_SOUDIER_HELENE.pdf
Complete list of metadatas

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01963107
Contributor : Memoires Ul <>
Submitted on : Friday, December 21, 2018 - 10:24:21 AM
Last modification on : Sunday, December 23, 2018 - 1:01:59 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01963107, version 1

Collections

Citation

Hélène Soudier. L’espace comme moyen de contrôle des salariés : Le cas de l’openspace. Gestion et management. 2012. ⟨hal-01963107⟩

Share

Metrics

Record views

7