Impact des profils phénotypiques identifiés à partir des caractéristiques cliniques sur la mortalité à un an chez les patients hospitalisés pour aggravation de leurs insuffisance cardiaque à fraction d'éjection préservée : cohorte EPICAL2

Résumé : État de la question L’insuffisance cardiaque à fraction d’éjection préservée (ICFEP) est associée à un pronostic défavorable, probablement lié à un défaut de progrès thérapeutiques. Ce défaut de médicament efficace pourrait résulter de l’hétérogénéité de la population en ICFEP. Notre objectif était d’identifier les profils phénotypiques de patients en ICFEP, et d’étudier leur impact pronostique sur la mortalité toutes causes à un an. Matériel et méthodes L’analyse des correspondances multiples et la classification ascendante hiérarchique ont été utilisées pour identifier les profils à partir des variables sociodémographiques, électrocardiographiques et biologiques des patients en ICFEP inclus dans EPICAL2. La survie des profils a été estimée par la méthode de Kaplan-Meier, et comparée avec un test du Log-rank. Résultats Un total de 487 patients étaient répartis dans quatre profils. Le Profil-1 (n = 140) incluait des femmes (86,4 %) âgées (moyenne ± ET âge 84,8 ± 6,5 ans) avec antécédent d’hypertension artérielle (89,3 %) et/ou avec une corpulence maigre/normale (40,7 %). Le Profil-2 (n = 88) incluait des hommes (72,9 %) jeunes (moyenne ± ET âge 65,5 ± 9,7 ans) souvent fumeurs (76,1 %) et/ou alcooliques (23,9 %). Le Profil-3 (n = 163) incluait des femmes (75,5 %) âgées (moyenne ± ET âge 82,0 ± 6,9 ans) avec valvulopathies (51,5 %) et/ou arythmie (71,2 %). Et le Profil-4 (n = 96) incluait des hommes (75,5 %) âgés (moyenne ± ET âge 80,6 ± 6,3 ans) avec antécédent d’hypertension (100,0 %) et/ou de diabète (66,7 %) et/ou en surpoids/obèse (77,1 %). Au total, 126 (25,9 %) patients sont décédés durant le suivi. Les Profils n’étaient pas associés à la mortalité (Log-rank p = 0,107, Fig. 1) Conclusion Nous avons identifié quatre profils homogènes sur un échantillon représentatif de patients ICFEP à partir de caractéristiques disponibles en routine. Ces observations pourraient résulter de mécanismes physiopathologiques différents qui pourraient aider à identifier des stratégies thérapeutiques efficaces dans l’ICFEP.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-02043858
Contributor : Sylvie Vialaron <>
Submitted on : Thursday, February 21, 2019 - 11:32:08 AM
Last modification on : Wednesday, April 3, 2019 - 2:12:15 AM

Identifiers

Citation

Nguyen-Huu N.-H., Thilly N., Rossignol P., Alla F., Mebazaa A., et al.. Impact des profils phénotypiques identifiés à partir des caractéristiques cliniques sur la mortalité à un an chez les patients hospitalisés pour aggravation de leurs insuffisance cardiaque à fraction d'éjection préservée : cohorte EPICAL2. Revue d'Épidémiologie et de Santé Publique, 2019, Revue d'Épidémiologie et de Santé Publique, 67 (1), pp.71. ⟨10.1016/j.respe.2018.11.016⟩. ⟨hal-02043858⟩

Share

Metrics

Record views

52