Prise en charge de la douleur post-épisiotomie en suites de couches - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2015

Prise en charge de la douleur post-épisiotomie en suites de couches

Abstract

OBJECTIVES OF THE STUDY : Observe the current management of post-episiotomy pain and evaluate its effectiveness at the Regional Maternity of Nancy.POPULATION AND METHODS : A prospective single-center study including 65 women who had an episiotomy during the period from September to December 2014. This study was done using questionnaires distributed from D0 to D3 of post partum period. The intensity of pain was evaluated by scoring the numerical scale. Risk factors influencing the pain, the treatment received and patient satisfaction were also sought. RESULTS : The average pain during the stay is 4.3/10. The peak of pain is located at D1 with an average of 4.9 10. All patients did not benefit the same management. We observed a lack of anticipation of pain, medications being given systematically only 62.3 %. We also found that NSAIDs are very little used (26% against 74% only paracetamol), and self-medication affects a large part of our population (57%). In addition, daily oral pain assessment concerns only 11 % of patients. Overall, the patients are satisfied with an average of 6.9 / 10 for their support. CONCLUSION : The management of post- episiotomy pain is not optimal. The standardization of practices would permit an improvement in the quality of care.
OBJECTIFS DE L'ETUDE : Observer la prise en charge actuelle de la douleur post-épisiotomie et évaluer son efficacité à la Maternité Régionale de Nancy. POPULATION ET MÉTHODES : Etude prospective unicentrique incluant 65 femmes ayant subi une épisiotomie sur la période de septembre à décembre 2014. Cette étude s’est faite à l’aide de questionnaires distribués en suites de couches de J0 à J3 du post-partum. L’intensité de la douleur était évaluée par cotation sur l’échelle numérique. Les facteurs de risque influençant la douleur, la prise en charge reçue ainsi que la satisfaction des patientes ont également été recherchés. RÉSULTATS : La douleur moyenne au cours du séjour est de 4,3/10. Le pic de douleur se situe à J1 avec une moyenne de 4,9/10. Toutes les patientes n’ont pas bénéficié de la même prise en charge. Nousavons observé un manque d’anticipation de la douleur, les médicaments étant donnés systématiquement seulement à 62,3%. Nous avons également constaté que les AINS ne sont que très peu utilisés (26% contre 74% paracétamol seul), et que l’automédication concerne une partie importante de notre population (57%). De plus, l’évaluation orale quotidienne de la douleur ne concerne que 11% des patientes. Globalement, les patientes sont satisfaites avec une moyenne de 6,9/10 pour leur prise en charge. CONCLUSION : La prise en charge de la douleur post-épisiotomie n’est pas optimale. L’uniformisation des pratiques permettrait une amélioration de la qualité des soins.
Fichier principal
Vignette du fichier
BUMED_MESF_2015_WEHRLE_MATHILDE.pdf (1.67 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-02110831 , version 1 (25-04-2019)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02110831 , version 1

Cite

Mathilde Wehrlé. Prise en charge de la douleur post-épisiotomie en suites de couches : analyse des pratiques professionnelles à la Maternité Régionale Universitaire de Nancy. Médecine humaine et pathologie. 2015. ⟨hal-02110831⟩

Collections

UNIV-LORRAINE
238 View
2220 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More