Initiation du simple pas, émotions-états et émotions-traits : une dépendance complexe

Résumé : Introduction L'objectif de cette étude est de savoir si l'initiation du simple pas dépend du traitement de visages émotionnels et du trait émotionnel de colère de l'individu. En raison de la compatibilité entre la direction de l'initiation du simple pas et celle des tendances à l'action induites par le traitement des visages de joie et de colère (approche), nous faisons l'hypothèse d'une facilitation du mouvement (temps nécessaire pour atteindre le pic de vitesse, tV, plus court) face aux visages de colère et de joie comparativement aux visages de peur. De plus, nous nous attendons à ce que cet effet soit amplifié pour les individus ayant un trait de colère élevé. Matériel et méthodes Vingt-quatre jeunes adultes initiaient un simple pas vers un visage exprimant la peur, la colère ou la joie dans deux conditions explicite et implicite. Résultats Les résultats montrent que tV est plus long dans la condition explicite par rapport à la condition implicite face aux visages exprimant la colère et la joie. Toutefois, aucune différence entre les conditions n'est observée pour les visages exprimant la peur. Par ailleurs, plus le trait de colère augmente, plus tV est court. Discussion-conclusion L'absence de différence entre les conditions explicite et implicite pour les visages exprimant la peur suggère un traitement spécifique de cette émotion. Par ailleurs, la réduction du tV avec l'augmentation du trait de colère semble traduire une réactivité plus importante des participants ayant un trait de colère élevé, laquelle a déjà été observée dans le cadre d'un mouvement de flexion de l'avant bras.
Complete list of metadatas

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-02132857
Contributor : Laure Coudrat <>
Submitted on : Monday, September 2, 2019 - 4:50:08 PM
Last modification on : Tuesday, September 17, 2019 - 10:43:31 AM

Identifiers

Collections

Citation

Laure Coudrat, Loïc Heurley, Stéphanie Caharel, Jean-Luc Kop. Initiation du simple pas, émotions-états et émotions-traits : une dépendance complexe. Neurophysiologie Clinique, 2018, XXVe congrès SOFPEL, 48 (6), pp.317. ⟨10.1016/j.neucli.2018.10.016⟩. ⟨hal-02132857⟩

Share

Metrics

Record views

61