De la défiance à l’éloge des coopératives par J. S. Mill : retour sur la constitution d’une pensée libérale dans la première moitié du XIXe siècle

Résumé : Cet article analyse l’évolution du libéralisme de John Stuart Mill à travers son rapport aux coopératives. En comparant la critique qu’il adresse en 1825 aux coopératives oweniennes et l’éloge des coopératives figurant plus tard dans les Principles of Political Economy, nous montrons qu’il va progressivement opérer une forme de synthèse entre socialisme et libéralisme, tous deux porteurs pour lui d’un même idéal démocratique. Cela tient au fait que les coopératives vont aussi être perçues par Mill comme le lieu d’une révolution morale. Cette étude permet également de repenser avec Mill le rapport du libéralisme au « capitalisme ».
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-02167812
Contributor : Séverine Baldasso <>
Submitted on : Friday, June 28, 2019 - 10:58:31 AM
Last modification on : Saturday, June 29, 2019 - 1:31:07 AM

Identifiers

Citation

Philippe Gillig, Philippe Légé. De la défiance à l’éloge des coopératives par J. S. Mill : retour sur la constitution d’une pensée libérale dans la première moitié du XIXe siècle. Cahiers d'Economie Politique = Papers in political economy, L'Harmattan, 2017, 73 (2), pp.197-221. ⟨10.3917/cep.073.0197⟩. ⟨hal-02167812⟩

Share

Metrics

Record views

25