Constructions finies et constructions infinies : de l’épistémologie psychanalytique dans ses rapports à la vérité

Résumé : Ce travail propose une réflexion concernant les liens entre psychanalyse, science et vérité dans le but de dégager certains principes de l’épistémologie psychanalytique, les modes de production de son savoir et la nature de ses modèles. Il s’agit ainsi de préciser les éléments relatifs aux conditions du savoir analytique et les logiques spécifiques de sa démarche. Dans cette perspective, une reprise historique des évolutions majeures de l’épistémologie psychanalytique est développée en trois temps. Le premier temps consiste en une lecture de L’Analyse finie et l’analyse infinie et de Constructions en analyse reprenant pas à pas le texte freudien. Certaines particularités de l’approche freudienne conduisant à une possible ambivalence de ses modèles sont relevées à cette occasion. Puis une reprise des théories de Lacan (dans un deuxième temps) et de Bion (dans un troisième temps) sont ensuite proposées afin de mettre en exergue l’évolution ultérieure des rapports entre théorie et vérité dans le champ analytique. Plusieurs concepts de Bion (fonction alpha, fait choisi, vertex et capacité négative) étayent plus longuement l’argumentation. Une synthèse propose enfin, à partir de ces différents éléments, de considérer la psychanalyse comme une science de la subjectivité de nature hybride qui évite aussi bien l’écueil du réductionnisme qu’une herméneutique entièrement relativiste, tout en tolérant un certain rapport agnostique au réel. L’épistémologie psychanalytique procède ainsi d’une spirale herméneutique dont l’émergence découle de la capacité à tolérer une tension dialectique entre réalisme clinique et interprétation heuristique.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-02189842
Contributor : Thomas Rabeyron <>
Submitted on : Saturday, July 20, 2019 - 1:40:39 PM
Last modification on : Thursday, December 12, 2019 - 11:54:02 AM

Identifiers

Citation

Thomas Rabeyron. Constructions finies et constructions infinies : de l’épistémologie psychanalytique dans ses rapports à la vérité. Communications in Analysis and Geometry, 2018, 2 (2), pp.143-155. ⟨10.1016/j.inan.2018.07.002⟩. ⟨hal-02189842⟩

Share

Metrics

Record views

37