Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Une étude du concept d’innumérisme

Résumé : L'innumérisme, que l'on peut définir comme la non-acquisition ou la perte d'un niveau minimal de numératie par une personne, constitue un véritable handicap social et professionnel. Pour estimer la prévalence de l'innumérisme, nous nous sommes servis des données de l'enquête IVQ (informations sur la vie quotidienne) de l'Insee sur les personnes de 16 à 65 ans, en 2011. Les résultats montrent que l'estimation pour la population de France métropolitaine est de 7 %, avec une surreprésentation des femmes à faible niveau d'études. Les conséquences négatives de cette situation d'innumérisme sur la lecture des factures ou des ordonnances médicales sont examinées. Nous précisons aussi sa relation avec la dyscalculie qui, en tant que trouble spécifique du calcul, est moins courante (prévalence inférieure à 3 %). Enfin, grâce à l'étude IVQ de 2004, nous avons pu vérifier que ces pourcentages sont stables sur les sept ans (approximativement) séparant les deux enquêtes
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

Cited literature [48 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-02346324
Contributor : Jean-Paul Fischer <>
Submitted on : Tuesday, November 5, 2019 - 6:48:07 AM
Last modification on : Wednesday, June 24, 2020 - 4:19:34 PM
Document(s) archivé(s) le : Thursday, February 6, 2020 - 2:01:59 PM

File

VersionHAL.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

Citation

Jean-Paul Fischer, Camilo Charron. Une étude du concept d’innumérisme. Psychologie Française, Elsevier Masson, 2018, 63 (4), pp.413-426. ⟨10.1016/j.psfr.2018.02.001⟩. ⟨hal-02346324⟩

Share

Metrics

Record views

492

Files downloads

142