Skip to Main content Skip to Navigation
Book section

Procès centrifuge et procès centripète: re-, dés- et l'antonymie directionnelle en français

Abstract : In French, certain pairs of directional antonyms generate two other pairs of directional antonyms by morphological derivation (RE-). For example, MONTER vs DESCENDRE generates MONTER vs REDESCENDRE, and DESCENDRE vs REMONTER. However, certain other antonymical pairs only generate a single pair of directional antonyms. For example, PERDRE vs TROUVER, using the same morphological derivation, only generates PERDRE vs RETROUVER (since TROUVER and REPERDRE are not directional antonyms). In this article we show that the possibility, for the lexemes in RE-, of contracting such an antonymical relationship is linked to a particular semantic value which can be described as annulative. Taking this first observation into consideration, two problems are examined: (i) The dissymmetry described above: the explanation for this dissymmetry leads us to distinguish between centrifugal and centripetal processes, and to reveal special properties of RE- relative to this question. (ii) The difference between the MONTER vs DESCENDRE type of antonymy and the MONTER vs REDESCENDRE type of antonymy: we establish a distinction between purely lexical directional antonyms and discursive (or anaphoric) directional antonyms. We also compare the behaviour of RE-and that of DÉS- from the point of view of these two problems. Résumé En français certaines paires d'antonymes directionnels engendrent, par dérivation morphologique en RE-, deux autres paires d'antonymes directionnels : cf. MONTER vs DESCENDRE qui, par dérivation, construisent MONTER vs REDESCENDRE, et DESCENDRE vs REMONTER. Mais d'autres paires antonymiques n'engendrent, par la même dérivation, qu'une seule autre paire d'antonymes directionnels : cf. PERDRE vs TROUVER qui, par dérivation, construisent la paire PERDRE vs RETROUVER (TROUVER et REPERDRE n'étant pas liés par un rapport d'antonymie directionnelle). On montre que la faculté de contracter ce type de relation d'antonymie est liée, pour les lexèmes en RE-, à une valeur sémantique spécifique qualifiée d'annulative. A partir de ce constat deux problèmes sont examinés. (i) L'explication de la dissymétrie signalée plus haut : ce problème conduit à distinguer entre procès centrifuges et procès centripètes, et à mettre en évidence des propriétés particulières de RE- à cet égard. (ii) La différence entre l'antonymie de type MONTER vs DESCENDRE et celle de type MONTER vs REDESCENDRE : on établit ici une distinction entre antonymes directionnels purement lexicaux et antonymes directionnels discursifs (ou anaphoriques). On compare également le fonctionnement de RE-et celui de DÉS-du point de vue de ces deux problèmes. 1 Je remercie H. Deneufchâtel-Inwood pour sa traduction anglaise du résumé. Cet article peut être lu comme un complément de Apothéloz (2005a), où nous tentons de décrire la polysémie des construits en RE-à partir d'une valeur sémantique unique de ce schème constructionnel, et où nous explorons également certaines particularités morphophonologiques de ce préfixe, que nous comparons sur ce point à IN- .
Complete list of metadatas

Cited literature [28 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-02508892
Contributor : Denis Apothéloz <>
Submitted on : Wednesday, March 18, 2020 - 4:29:16 PM
Last modification on : Thursday, March 19, 2020 - 1:31:59 AM

File

Decembrettes4.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02508892, version 1

Collections

Citation

Denis Apothéloz. Procès centrifuge et procès centripète: re-, dés- et l'antonymie directionnelle en français. Nabil Hathout, Fabio Montermini. Morphologie à Toulouse. Actes du colloque international de morphologie 4èmes Décembrettes, 37, Lincom Europa, pp.149-169, 2007, LINCOM Studies in Theoretical Linguistics, 9783895865046. ⟨hal-02508892⟩

Share

Metrics

Record views

30

Files downloads

9