Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Le développement de paradigmes psycholinguistiques devient nécessaire à l’espace de la psychotraumatologie. Analyse critique de la littérature anglophone et des premiers travaux francophones. Vers un nouveau modèle du traumatisme psychique

Abstract : Résumé Objectifs : Si l’intérêt pour la psychotraumatologie s’est progressivement généralisé au cours de la dernière décennie, faute de repérage diagnostique, de nombreux patients restent sans soins tandis que parallèlement, l’offre de psychothérapies différenciées s’est majorée. Notons également que si les recherches en neurosciences ont explosé en nombre, leurs applications concrètes utiles à la pratique quotidienne semblent plus ténues, notamment au plan pharmacologique. De tels achoppements seraient-ils causés par une prééminence de la référence au « stress » au détriment de la considération du « trauma » ? Au-delà des picrocholines querelles d’écoles, il apparaît aujourd’hui nécessaire de construire une nouvelle phase d’analyse. Méthodes : Nous exposons une revue critique de la littérature de langue anglaise avant de focaliser sur les quelques études francophones existantes. Résultats : La majorité des études anglophones référencées se rattachent aux protocoles de deux travaux princeps sans que les paradigmes linguistiques en soutenant le design apparaissent très structurés. L’analyse linguistique s’y avère en fait limitée, sans mention des richesses apportées par les écoles de sémantique et de pragmatique. Il apparaît toutefois une lente complexification des méthodes d’analyse textuelle dans le temps. Pour l’espace francophone, seules deux études existent : l’une de Louis Crocq datant des années 1960, et une autre de Ribeton & Auxéméry mettant en évidence le syndrome psycholinguistique post-traumatique (anomie traumatique, répétitions linguistiques et désorganisation discursive). Conclusion : Les troubles psychiques post-traumatiques bénéficient d’un renouveau d’intérêt pour la psychiatrie et la psychologie contemporaines. La densification de la description du trouble de stress post-traumatique dans le DSM-5 pourrait encore se compléter des différentes formes cliniques spécifiques constituant les troubles psychiques post-traumatiques. Aussi, à l’heure où différents protocoles psychothérapeutiques apparaissent concurrents (protocoles comportementaux et cognitifs, traitements par l’hypnose, thérapies par mouvements oculaires, thérapies psychodynamiques, thérapies narratives, etc.), l’analyse de la restauration du langage pourrait permettre d’unifier une conception spécifique du traumatisme psychique et de ses conséquences cliniques. Le paradigme que nous proposons développe la recherche clinique à l’aide de marqueurs psycholinguistiques offrant d’évaluer l’efficacité des psychothérapies.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-02943470
Contributor : Cyril Tarquinio <>
Submitted on : Saturday, September 19, 2020 - 5:09:47 PM
Last modification on : Tuesday, October 13, 2020 - 10:47:51 AM

Identifiers

Collections

Citation

Yann Auxéméry, Cyril Tarquinio. Le développement de paradigmes psycholinguistiques devient nécessaire à l’espace de la psychotraumatologie. Analyse critique de la littérature anglophone et des premiers travaux francophones. Vers un nouveau modèle du traumatisme psychique. Annales Médico-Psychologiques, Revue Psychiatrique, Elsevier Masson, 2020, 178 (6), pp.572-584. ⟨10.1016/j.amp.2020.01.004⟩. ⟨hal-02943470⟩

Share

Metrics

Record views

31