Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

DIssociation traumatique et douleur

Résumé : L’étude des relations entre psychotraumatisme et douleur ouvre un champ des possibles à défricher. Mais au-delà de la co-existence et le renforcement mutuel de ces deux sources de souffrance, c’est l’étude des mécanismes sous-jacent qui semble pertinent de travailler aujourd’hui. Ainsi la dissociation traumatique revient sur le devant la scène et nous amène à éclairer des situations cliniques jusque-là difficilement accessibles [1]. A travers la présentation des connaissances actuelles sur la dissociation traumatique [2,3], nous ouvrirons sur les processus de traumatisation [4] (notamment dans le cas de traumatismes répétés ou précoces) et son impact sur l’expression clinique de cette souffrance. Le corps et la douleur, comme symptôme d’appel de cette souffrance, peut alors être élaboré dans un cadre psychothérapeutique à définir. Mais cette réflexion clinique nous amène à aller au-delà en étudiant le rapport entre la Dissociation traumatique et la douleur d’une manière plus générale encore [5,6]. Cela nous permettra de questionner le potentiel traumatique de la douleur en elle-même [7,8] et ouvrir ainsi sur l’étude des mécanismes intrinsèquement activés dans toutes douleurs humaines. Bibliographie : [1] Kédia, M. (2009). La dissociation : Un concept central dans la compréhension du traumatisme. L’Évolution Psychiatrique, 74(4), 487‑496. https://doi.org/10.1016/j.evopsy.2009.09.013 [2] Kathy Steele, Suzette Boon, Onno van der Hart, Traiter la dissociation d’origine traumatique ; DeBoeck ; 2018. [3] Joanna Smith, sous la direction, Psychothérapie de la dissociation et du trauma, Dunod, 2016. [4]Tarquinio, Cyril ; Montel Sébastien. (2014). Les Psychotraumatismes. Paris: Dunod. [5] Bob, P. (2008). Pain, dissociation and subliminal self-representations. Consciousness and Cognition, 17(1), 355‑369. https://doi.org/10.1016/j.concog.2007.12.001 [6] Defrin, R., Schreiber, S., & Ginzburg, K. (2015). Paradoxical Pain Perception in Posttraumatic Stress Disorder : The Unique Role of Anxiety and Dissociation. The Journal of Pain, 16(10), 961‑970. https://doi.org/10.1016/j.jpain.2015.06.010 [7] Kleiman, V., Clarke, H., & Katz, J. (2011). Sensitivity to Pain Traumatization : A Higher-Order Factor Underlying Pain-Related Anxiety, Pain Catastrophizing and Anxiety Sensitivity among Patients Scheduled for Major Surgery. Pain Research and Management, 16(3), 169‑177. https://doi.org/10.1155/2011/932590 [8] Vogel, M., Krippl, M., Frenzel, L., Riediger, C., Frommer, J., Lohmann, C., & Illiger, S. (2019). Dissociation and Pain-Catastrophizing : Absorptive Detachment as a Higher-Order Factor in Control of Pain-Related Fearful Anticipations Prior to Total Knee Arthroplasty (TKA). Journal of Clinical Medicine, 8(5), 697. https://doi.org/10.3390/jcm8050697
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

Cited literature [9 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-02954207
Contributor : Severine Conradi <>
Submitted on : Sunday, October 4, 2020 - 7:17:18 AM
Last modification on : Tuesday, October 13, 2020 - 10:47:50 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02954207, version 1

Collections

Citation

Severine Conradi. DIssociation traumatique et douleur. Congrès annuel de la Société Française d'Etude et de Traitement de la Douleur, SFETD, Nov 2019, Strasbourg, France. ⟨hal-02954207⟩

Share

Metrics

Record views

35