Skip to Main content Skip to Navigation
Other publications (Book Review)

Recension du livre de Gilles Ferréol, 2000, Lexique des sciences sociales, Paris, Armand Colin, collection «Synthèse Sociologie» »

Résumé : Si quelqu'un venait un jour frapper à la porte et disait : « Pouvez-vous écrire un ouvrage qui n'est pas un lexique de sociologie, ni un vocabulaire de psychologie sociale, ni un glossaire amélioré d'anthropologie ou d'économie mais tout cela à la fois ? Et ceci en quatre-vingt-seize pages ! », chacun y réfléchirait à deux fois avant de répondre positivement à la demande. Peu relèveraient le défi d'un tel tour d'horizon. Praticien chevronné de la synthèse pédagogique, Gilles Ferréol semble avoir atteint ce but. Il s'arme d'une écriture concise, précise pour initier, donner envie de lire, de réfléchir et de s'introduire dans ces univers de connaissances qui présupposent toutefois quelques repères solides et des plans de route rigoureux. Pour ce faire, soixante termes ou expressions, renvoyant à diverses notions, théories ou concepts, classés par ordre alphabétique, ont été soigneusement choisis et « traités ». L'exercice de lecture de ce type de livre autorise une double pratique : un cheminement pas à pas, à l'allure de promenade, en gravissant les « marches alphabétiques » avec attention, afin de se plonger dans une diversité terminologique dont la cohérence émerge peu à peu ; ou bien une série d'étapes, espacées par des excursions vers d'autres lieux, d'autres zones conceptuelles et des ouvrages plus spécialisés. Essayons de donner une idée d'un voyage possible, en nous référant à la notion d'inégalité. Des philosophes classiques, Aristote, Marx, Rawls, Rousseau, des sociologues, comme Tocqueville, mais aussi des économistes comme Hayek ou des historiens, tel Rémond, sont convoqués pour l'analyse de ce phénomène dont la nature pluriréférentielle est évidente. Le lecteur pourra compléter sa prospection par la consultation des articles consacrés aux classes sociales, au conflit, à la hiérarchie sociale, à l'idéologie, à la mobilité sociale, aux PCS, aux rôles, au statut et à la stratification. On comprendra donc que l'illusion d'un ordre contraint par l'alphabet repose en fait sur une réelle construction du savoir ainsi mis en perspective. Les approches de l'action collective, du changement social, des mouvements sociaux et des mobilisations obéissent au même type de logique et d'interrelations tout en pouvant être « consommées » de façon ponctuelle. Ce Lexique consacre aussi une importante partie aux phénomènes mentaux en abordant les attitudes, les croyances, la conscience collective, la culture, les représentations, la dissonance cognitive, l'idéologie, la personnalité de base, les préférences collectives et les valeurs. On n'ignore pas à quel degré ces notions et les phénomènes qu'elles recouvrent, pèsent sur les conduites économiques, les rites, le contrôle social, les relations de pouvoir, les préférences politiques ou le choix social et la structuration de la vie d'une organisation ou d'une institution. Tous les termes mis en italique dans cette fiche de lecture sont en effet l'objet
Document type :
Other publications (2)
Complete list of metadatas

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-03017814
Contributor : Jean-Marie Seca <>
Submitted on : Wednesday, November 25, 2020 - 6:41:17 PM
Last modification on : Wednesday, November 25, 2020 - 6:44:24 PM

File

FerréollexiqueSS.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03017814, version 1

Collections

Citation

Jean-Marie Seca. Recension du livre de Gilles Ferréol, 2000, Lexique des sciences sociales, Paris, Armand Colin, collection «Synthèse Sociologie» ». 2001, In: Idées, la revue des sciences économiques et sociales, n° 124, (juin), pp. 95-96. ⟨hal-03017814⟩

Share

Metrics

Record views

6