MÉTHODOLOGIE POUR L'ANALYSE DES RÉSEAUX ROUTIERS DES VILLES TRANSFRONTALIÈRES DU MEXIQUE ET DES ÉTATS-UNIS : « TIJUANA-SAN DIEGO » ET « MEXICALI-VALLÉE IMPÉRIALE » - Université de Lorraine Access content directly
Journal Articles Mosella : revue du Centre d'études géographiques de Metz Year : 2010

METHODE ZUR UNTERSUCHUNG DER GRENZÜBERSCHREITENDEN STRASSENNETZE ZWISCHEN MEXIKO UND DEN USA: « TIJUANA-SAN DIEGO » UND « MEXICALI- VALLÉE IMPÉRIALE ».

Methodology for analysing the road networks in cross-border cities at the Mexico-USA boundary: Tijuana / San Diego and Mexicali / Imperial Valley

MÉTHODOLOGIE POUR L'ANALYSE DES RÉSEAUX ROUTIERS DES VILLES TRANSFRONTALIÈRES DU MEXIQUE ET DES ÉTATS-UNIS : « TIJUANA-SAN DIEGO » ET « MEXICALI-VALLÉE IMPÉRIALE »

Abstract

Der konzeptionelle und methodologische Rahmen einer Studie über die Straßennetze von Grenzstädten wird in Bezug auf die Fälle Tijuana-San Diego und Mexicali-Imperial Valley an Grenze zwischen Mexiko und den USA diskutiert. Die Grenze wird sowohl hinsichtlich ihrer Wirkung als räumliche Zäsur als auch hinsichtlich ihrer Schnittstellenfunktion untersucht; die vorgestellte Methode basiert auf einer langzeitlichen Betrachtung dieser Städte sowie auf einer Analyse der Straßen- und Städtenetze, der sozio-ökonomischen Gefälle und der institutionellen Strategien.
The conceptual and methodological framework for an analysis of the road network of cross-border cities is discussed, and applied to the case of Tijuana-San Diego and Mexicali-Imperial Valley. The boundary is considered as a discontinuity and as an interface. The method takes into account the long term processes of city development, the morphology of road and urban networks, the socio-economic differences and the institutional initiatives.
Le cadre conceptuel et méthodologique pour une étude des réseaux routiers des villes transfrontalières est discuté, et appliqué aux cas de Tijuana-San Diego et Mexicali-Vallée Impériale sur la frontière Mexique-États-Unis. La frontière est analysée en tant que discontinuité et en tant qu'interface ; la méthode proposée repose sur le temps long de ces villes, sur la morphologie des réseaux routiers et urbains, sur les différentiels socio-économiques et sur le volontarisme institutionnel.
Fichier principal
Vignette du fichier
23_Mungaray_OK.pdf (433.31 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-03053397 , version 1 (11-12-2020)

Licence

Attribution

Identifiers

  • HAL Id : hal-03053397 , version 1

Cite

Alejandro Mungaray-Moctezuma, José Sanchez, José M de Ureña. MÉTHODOLOGIE POUR L'ANALYSE DES RÉSEAUX ROUTIERS DES VILLES TRANSFRONTALIÈRES DU MEXIQUE ET DES ÉTATS-UNIS : « TIJUANA-SAN DIEGO » ET « MEXICALI-VALLÉE IMPÉRIALE ». Mosella : revue du Centre d'études géographiques de Metz, 2010, Actes du colloque Frontières et Aménagement, 32 (1-4). ⟨hal-03053397⟩
65 View
151 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More