Skip to Main content Skip to Navigation
New interface
Journal articles

Mélingue est toujours Mélingue : Tautologie de l’acteur (mélo)dramatique

Résumé : Regard horrifié, tête échevelée, geste menaçant : voici à peu près tout ce que l’historiographie a retenu du jeu de l’acteur de mélodrame. Souvent moqué, ce jeu semble même avoir disparu avec le XIXe siècle, une fois que l’émotion avait trouvé, au théâtre, de nouvelles formes d’expression. Comment comprendre, dans cette perspective, que Louis Jouvet ait appelé de ses vœux la création d’une classe de mélodrame au sein du Conservatoire en 1939-40 ? que Charles Dullin ait intégré dans ses Souvenirs un chapitre intitulé « À l’école du mélodrame » ? que Jacques Lecoq ait incorporé la pratique du jeu mélodramatique dans sa pédagogie théâtrale en 1974 ? C’est pour trouver des éléments de réponse que la Revue d’Histoire du Théâtre présente, pour son 2e numéro de l’année 2017, un dossier consacré au jeu de l’acteur de mélodrame. Les textes, réunis par Roxane Martin, questionnent les origines, les pratiques et les devenirs du jeu mélodramatique depuis les pantomimes du XVIIIe siècle jusqu’au cinéma naissant, interrogent la portée sociale et politique du geste meurtrier en scène, mettent au jour les éléments d’une gestique percutante, capable par son réalisme de sidérer le spectateur. Un article varia de Jeanyves Guérin, consacré aux lectures politiques d’En attendant Godot parait également dans ce numéro.
Complete list of metadata

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-03205851
Contributor : OLIVIER GOETZ Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Thursday, April 22, 2021 - 4:23:34 PM
Last modification on : Friday, September 2, 2022 - 10:49:56 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-03205851, version 1

Collections

Citation

Olivier Goetz. Mélingue est toujours Mélingue : Tautologie de l’acteur (mélo)dramatique. Revue d'Histoire du Théâtre, 2017, 274. ⟨hal-03205851⟩

Share

Metrics

Record views

19