Description des filières de prise en charge des traumatisés graves dans la région Grand Est et au CHRU de Nancy en 2011 : étude épidémiologique - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2018

Epidemiology of severe trauma in a french régional Health Care System

Description des filières de prise en charge des traumatisés graves dans la région Grand Est et au CHRU de Nancy en 2011 : étude épidémiologique

Abstract

INTRODUCTION : La création de réseau de soins spécialisés en traumatologie « trauma system » en France sur le modèle Nord-américain a permis de diminuer la mortalité et le sous-triage des traumatisés graves (TG). Le sous-triage est défini par une destination où le niveau de soin est insuffisant pour une prise en charge adaptée des lésions traumatiques d‟un TG. Notre étude à deux niveaux avait pour but de décrire les filières de prise en charge des TG du Grand Est et d‟en préciser la réalité du triage à partir de l‟exemple du CHRU de Nancy, le centre référent des TG en Lorraine. Le premier niveau de l‟étude se proposait de décrire la population des TG pris en charge dans les hôpitaux du Grand Est et le deuxième niveau de juger leur pertinence d‟orientation dans les réanimations du CHRU de Nancy, en appliquant un score de triage pré-hospitalier à postériori. MATÉRIEL ET MÉTHODES : Le premier niveau incluait l‟ensemble des TG pris en charge par les hôpitaux du Grand Est entre le 1er janvier et le 31 décembre 2015 à partir de la base régionale PMSI. Les hôpitaux étaient classés en niveau I (centres de références), II ou III selon leurs ressources et plateaux techniques. Dans le second niveau, les données des TG admis au CHRU de Nancy étaient extraites à partir des dossiers sources. Les patients étaient classés en niveau de gravité A, B ou C en fonction d‟un score de triage conçu pour l‟étape pré- hospitalière et appliqué à postériori. Enfin, le taux de sous-triage était calculé. RÉSULTATS : Dans la région Grand Est, 3572 TG étaient recensés en 2015. La mortalité était significativement plus importante dans les centres de niveau I (15,4%) mais les patients plus graves. Les trois centres hospitaliers classés niveau I prenaient en charge un tiers des patients. On recensait 218 patients TG admis dans une réanimation au CHRU de Nancy en 2015. La mortalité des patients classés A était significativement plus élevée 39,1% par rapport à celle des patients B et C, ainsi que leur gravité (p<0,0001). Le sous-triage était de 20%. Le bénéfice théorique de l‟application pré-hospitalière du score de triage pourrait réduire ce taux à 10%. CONCLUSION : Les caractéristiques et la mortalité des TG pris en charge par les hôpitaux du Grand Est étaient relativement similaires aux données nationales et à la littérature. Le sous-triage en région Lorraine était quatre fois plus important que le seuil préconisé par les recommandations Nord-Américaines. L‟utilisation d‟un score de triage pré-hospitalier permettrait d'améliorer ce taux. Cette hypothèse doit être testée dans une étude prospective.
Fichier principal
Vignette du fichier
BUMED_T_2018_ONISKOFF_GUILLAUME.pdf (1.14 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03297428 , version 1 (23-07-2021)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03297428 , version 1

Cite

Guillaume Osnikoff. Description des filières de prise en charge des traumatisés graves dans la région Grand Est et au CHRU de Nancy en 2011 : étude épidémiologique. Médecine humaine et pathologie. 2018. ⟨hal-03297428⟩
37 View
148 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More