Treatment of infections with extended spectrum beta-lactamase producing Enterobacteriaceae in ICU patients - Archive ouverte HAL Access content directly
Master Thesis Year : 2018

Treatment of infections with extended spectrum beta-lactamase producing Enterobacteriaceae in ICU patients

Traitement des entérobactéries productrices de bêta-lactamases à spectre étendu en réanimation

(1)
1

Abstract

OBJECTIFS: Décrire la mortalité des patients hospitalisés en réanimation et présentant une infection à entérobactérie productrice de bêta-lactamases à spectre étendu (EBLSE) en fonction du traitement par carbapénèmes ou par une antibiothérapie alternative. MÉTHODES: Nous avons effectué une étude rétrospective, descriptive et monocentrique au CHU de Nancy. Les patients âgés de plus de 18 ans, hospitalisés en réanimation et présentant lors de l'admission ou pendant le séjour une infection par une EBLSE entre le 1er janvier 2016 et le 31 mars 2018 étaient inclus. L'objectif principal était le statut vital du patient à la sortie de réanimation. RÉSULTATS: Dans notre étude, 109 patients étaient inclus. Au total, 32 patients (29,4%) étaient décédés pendant le séjour en réanimation. Escherichia coli était la bactérie la plus fréquemment identifiée (41%), suivie de Enterobacter cloacae complex (33%) et de Klebsiella pneumoniae (19%). La pneumonie acquise sous ventilation mécanique (PAVM) et la pneumonie non associée à la ventilation mécanique étaient les sources d'infection les plus fréquentes. Le score IGS II à l'admission était en moyenne de 49,8. Une ventilation mécanique invasive était nécessaire pour 66% des patients. L'utilisation de catécholamine était nécessaire pour 64% des patients. Un état de choc au début de l'infection était présent chez 36,7% des patients. Parmi nos patients, 84 (77,1%) avaient reçu un traitement antibiotique probabiliste dont 22 (26,2%) par une carbapénème et 62 (73,8%) par un traitement alternatif aux carbapénèmes. Quatre-vingt-quinze patients (87,2%) avaient reçu un traitement documenté dont 55 patients (57,9%) par une carbapénème et 40 patients (42,1%) par un traitement alternatif aux carbapénèmes. Lors du séjour en réanimation 32 patients (29,4%) sont décédés. Nous n'avons pas observé de différence statistiquement significative de mortalité entre les patients traités avec une carbapénème et les patients traités avec un traitement alternatif. La mortalité était de 28,3% dans le groupe de patients ayant reçu un traitement probabiliste approprié et de 30,2% dans le groupe de patients ayant reçu un traitement probabiliste non approprié ou n'ayant reçu aucun traitement probabiliste. Une rechute était constatée chez 13 patients (12,1%). CONCLUSION : Les infections à entérobactéries productrices de BLSE chez les patients en réanimation sont associées à une forte mortalité. En raison de la taille de l'échantillon de cette étude rétrospective, aucune différence entre les groupes n'était observée. Par conséquent, une étude plus vaste devrait être réalisée.
Fichier principal
Vignette du fichier
BUMED_T_2018_VOLKOV_LEV.pdf (1.6 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03297446 , version 1 (23-07-2021)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03297446 , version 1

Cite

Lev Volkov. Traitement des entérobactéries productrices de bêta-lactamases à spectre étendu en réanimation. Médecine humaine et pathologie. 2018. ⟨hal-03297446⟩

Collections

UNIV-LORRAINE
17 View
75 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More