Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Prise en charge du cancer du sein avant 40 ans : quelle évolution en une décennie ? : étude rétrospective réalisée à l'Institut de Cancérologie de Lorraine : 2002-2012

Résumé : INTRODUCTION: Le cancer du sein, premier cancer féminin, est une entité rare chez la femme jeune. En raison des enjeux qu'il engendre, à la fois médicaux et psychologiques notamment dans la perspective de la « vie après le cancer », il constitue une problématique particulière. Les Plans Cancer successifs ont mis l'accent sur la qualité de la prise en charge et des mesures phares sont devenues incontournables en 2018 (annonce, RCP, plan de traitement, préservation de fertilité, qualité de vie de l'après-cancer ... ). L'objectif de notre étude était d'analyser les changements réels de prise en charge, à partir des données de deux populations de femmes jeunes traitées à l'Institut de Cancérologie de Lorraine (ICL) à une décennie d'intervalle, avant et après la publication des deux premiers Plans. MÉTHODES: Il s'agissait d'une étude unicentrique et rétrospective. La population de l'étude était divisée en deux groupes de femmes âgées de moins de 40 ans, en fonction de la période de leur prise en charge: 2002-2004 (Pl) et 2012-2014 (P2). Nous avons analysé les profils démographique et épidémiologique des patientes, les caractéristiques histologiques tumorales, les principales séquences diagnostiques et thérapeutiques, le recours aux consultations d'oncofertilité et d'oncogénétique, ainsi qu'aux soins de support. RÉSULTATS: 216 patientes ont été incluses. L'âge moyen était de 35,7 ans (22-40), sans différence épidémiologique significative, hormis un taux majoré d'obésité en P2. Les biopsies pré opératoires sont devenues quasi systématiques et le taux de RCP pré-thérapeutique a augmenté sur la décennie de 3,8% à 87% (p<0,001). Le taux de mastectomies partielles est resté stable. En revanche, le taux de ganglions sentinelles a augmenté de 4,4% en Pl à 31,9% en P2 (p<0,001) en cas de chirurgie lère, parallèlement à une diminution du taux de curages axillaires. Le recours aux IDEC, aux psychologues et aux consultations dédiées à l'oncofertilité et l'oncogénétique a également pris de l'ampleur. CONCLUSION: Les stratégies de prise en charge des femmes jeunes de moins de 40 ans dans notre centre ont évolué sous l'impulsion des Plans Cancers 1 et Il et ont permis d'améliorer la qualité des soins. L'étude de leur impact sur le pronostic ainsi qu'une réflexion quant à une amélioration plus conséquente de la prise en charge et du vécu de la maladie de ces femmes jeunes sont à mener.
Document type :
Master thesis
Complete list of metadata

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-03297449
Contributor : Thèses d'Exercice Ul <>
Submitted on : Friday, July 23, 2021 - 1:51:04 PM
Last modification on : Saturday, July 24, 2021 - 3:39:52 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-03297449, version 1

Citation

Mariam Soussoko. Prise en charge du cancer du sein avant 40 ans : quelle évolution en une décennie ? : étude rétrospective réalisée à l'Institut de Cancérologie de Lorraine : 2002-2012. Sciences pharmaceutiques. 2018. ⟨hal-03297449⟩

Share

Metrics

Record views

4